En haut !

Confusion, La saga des Cazalet III : LA pépite british

[Carozine dévore le roman Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD]

Carozine lit le roman Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD
C’est en fanfare que je vous annonce la bonne nouvelle du jour (oui, parce qu’il y a encore des bonnes nouvelles ! Si, si, je vous jure, en fouillant un peu, on trouve toujours) : la suite de la merveilleuse et exquise saga des Cazalet est sortie en librairie ! Mais oui ! Là. Je vous l’avais bien dit qu’il existait encore de bonnes nouvelles en cette triste période. Bon, et si vous avez loupé le train de cette sublime saga, réjouissez-vous : vous allez avoir l’extrême bonheur de pouvoir lire trois volumes d’un coup. Et bam. Si là, on ne frôle pas l’orgasme littéraire, je ne sais pas ce qu’il vous faut ! En attendant, on enfile son masque à gaz et on prend ses coupons vestimentaires pour filer doucement entre les pages du tome 3 de la saga des Cazalet : Confusion.

La pièce était fermée depuis une semaine ; le store de calicot à la fenêtre sud donnant sur le jardin de devant avait été baissé ; une lumière couleur parchemin bagnait l'air froid et confiné. Polly gagna la fenêtre et tira le cordon. Le store se releva dans un claquement sec et la pièce s'éclaircit pour se parer d'un gris sanc chaleur, plus pâle que le ciel tourmenté envahi de nuages. Elle demeura un moment à la fenêtre. Des touffes de jonquilles se dressaient avec exubérance sous le désespoir des singes, attendant d'être noyées et malmenées par les giboulées de mars. Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD

Confusion, La saga des Cazalet III : Polly et Clary prennent leur envol

Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD [ed. La Table Ronde]
Les éditions de La Table Ronde font bien les choses et proposent un résumé rapide au début de chaque tome, je vais donc éviter d’en faire un pour plusieurs excellentes raisons : primo, pour éviter de tout dévoiler à ceux qui n’auraient pas encore plonger leur nez dans la saga des Cazalet ; deuxio, parce que les résumés des tomes précédents sont également disponibles en bas de cette chronique et tertio parce que je suis parfois d’une ignoble fainéantise.

Passons donc à ce troisième tome, qui commence en 1942 : Sybil vient de mourir de sa longue maladie ; Hugh, dévasté, est ravi de proposer à Clary et Polly (17 ans), qui ont des envies d’indépendance, de les héberger dans sa grande maison londonienne pendant qu’elles intègrent une école de dactylographie. Louise met fin à ses rêves d’actrice (quoique) pour épouser Michael Hadleigh, riche peintre enrôlé dans la Marine, et s’enferme dans le même schéma que celui de sa mère : celui d’une femme qui abandonne sa carrière pour une vie de famille qui ne l’épanouit pas. Edward poursuit sa liaison (durable) avec Diana, tandis que Villy s’interroge. Rachel reste confrontée à ses obligations morales qui l’empêchent de vivre pleinement sa vie et fait ainsi face à l’incompréhension grandissante de Sid. Zoë s’épanouit dans son rôle de mère et préfère penser son mari mort plutôt que de se maintenir dans un « ni ni » inconfortable. Et tout ce beau monde s’éparpille entre Londres et Home Place, qui reste la maison des retrouvailles où les domestiques tentent malgré tout de maintenir un semblant de normalité.

Quand elle était seule, c'est-à-dire presque tout le temps désormais, et qu'elle n'était pas complètement inerte, elle s'efforçait de rassembler les morceaux qui la composaient pour aboutir à une forme reconnaissable et arriver tant bien que mal à discerner ce qu'elle était. À l'école de théâtre, ils avaient passé des heures à discuter de la psychologie des gens -des facettes de leur personnalité, des aspects de leur nature, des bizarreries de leur comportement ou de leurs sautes d'humeur. Ils avaient discuté des personnages des pièces, bien sûr, et, au fil des semaines, avaient condamné les "mauvaises" pièces dont les personnages étaient dénués de profondeur... de simples silhouettes découpées ne présentant que deux dimensions. Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD

Confusion, La saga des Cazalet III : une suite éblouissante

Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD [ed. La Table Ronde]
Dès les premières pages, je me suis lovée dans l’écriture mélodieuse, délicate et si élégante d’Elizabeth Jane Howard. Quel immense bonheur que de retrouver sa sensibilité, sa fine analyse des personnages tous si attachants, sa sagacité pour percevoir les émotions et mettre des mots sur l’imperceptible. Et j’ai été ravie de retrouver les deux cousines, Polly et Clary a un âge charnière, sur le point de basculer dans le monde adulte, tout en maintenant leurs pactes d’enfants. Toutes deux sont en pleine lumière dans Confusion et le méritent amplement ; elles gagnent en profondeur (mais ce changement était déjà amorcé dans le précédent volume), en intensité. Les sentiments féminins sont toujours si merveilleusement décrits (de l’enfance à la maternité, toujours avec une superbe justesse). Elizabeth Jane Howard est une romancière de talent et ce troisième tome de la saga des Cazalet le confirme par son adresse à entremêler les petits et grands secrets de la famille Cazalet à l’Histoire de l’Angleterre. La saga des Cazalet est une pépite à dévorer, à offrir, à lire et à relire. Passionnant. Réjouissant. Délectable.
Et mince, ce que je peux avoir hâte de lire les prochains tomes !

Parfois elle croyait que c'était la toute fin d'un rêve, car non seulement son coeur et ses pensées, mais son corps, présentaient une appesanteur lumineuse... une sorte de détachement serein où subsistait la joie de quelque chose qui était déjà en train de glisser dans le passé, de se fondre dans la brume des souvenirs lointains au point de paraître oublié, voire jamais connu. Les rêves pouvaient produire cet effet, elle le savait. Confusion, La saga des Cazalet III - Elizabeth Jane HOWARD

Découvrez le premier tome de la saga des Cazalet : Étés anglais, mais également le deuxième tome de la saga des Cazalet : A rude épreuve.

Les détails du livre

Confusion, La saga des Cazalet III

Auteur : Elizabeth Jane HOWARD
Illustrateur : Mathieu PERSAN
Traducteur : Anouk NEUHOFF
Éditeur : La Table Ronde
Prix : 23 €
Nombre de pages : 482
Parution : 18 mars 2021

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Komodo : plongée abyssale dans l’âme humaine (roman coup de foudre où je vous explique que je découvre la plume de David Vann, parce qu'il vaut mieux tard que jamais, paraît-il).

. 18 mars 2021. Caroline D.