En haut !

À rude épreuve, La saga des Cazalet II : une suite tout aussi enivrante

[Carozine dévore le roman À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD]

Carozine lit le roman À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD
Le soleil traverse à flots les fenêtres de l’appartement, la Crevette a décidé que la sieste était surfaite, mais comme l’Homme s’en occupe, je me retrouve avec… pfiou !… quelques minutes de liberté devant moi. Ces instants étant rarissimes, j’en profite pour me poser (enfin) devant mon clavier pour vous parler de ma dernière lecture (adulte) en date : À rude épreuve, La saga des Cazalet (tome II), de Elizabeth Jane Howard. À moins de n’avoir fêté le couvre-feu dès 14 h hier et de n’avoir donc la tête dans un brouillard alcoolisé qui refuse de se dissiper, vous vous en doutez, ce tome 2 vient à la suite du précédent volume (- Mais vous êtes d’une logique implacable, ma chère !) qui n’était autre que le roman Étés anglais, tome I de La saga des Cazalet, petite merveille qui m’avait enthousiasmée. Alors, forcément, trouver la suite dans ma boîte aux lettres fut une explosion de joie. Soit dit en passant, l’instant de tranquillité est déjà terminé, puisque la Crevette s’est lassée de son activité et cette chronique risque donc fort d’être répartie sur plusieurs jours. Mais, pour l’instant, nous restons au soleil qui réchauffe les coeurs et nous filons entre les pages vrombissantes d'À rude épreuve, La saga des Cazalet (tome II).

Quelqu'un avait éteint la TSF et, bien que la pièce fût pleine de monde, il régnait un silence tel que Polly sentit, et entendit presque, son coeur tambouriner. Tant que personne ne parlait, que personne ne bougeait, la paix se prolongeait encore un peu...
Mais le Brig, son grand-pèren bougea. Elle le regarda se lever lentement -toujours dans le silence- et rester debout un instant, une main tremblante posée sur le dossier de son fauteuil pendant qu'il passait l'autre sur ses yeux vitreux. À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD

À rude épreuve : une famille au coeur de la tourmente

À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD [ed. Quai Voltaire / Les éditions La Table Ronde]
Nous avions laissé la famille Cazalet à l’aube de la seconde guerre mondiale, tous réunis à Home Place, maison de vacances familiale nichée dans le Sussex. Et c’est là que nous les retrouvons tous (ou presque) : le Brig et la Duche ont fermé leur maison londonienne pour s’installer définitivement (du moins, le temps du conflit) à Home Place et accueillent à leurs côtés leur grande famille. Hugh, qui n’a pas été appelé au front suite à ses blessures vestiges de la première guerre mondiale, gère comme il le peut l’entreprise familiale en faisant des allers-retours à Londres chaque semaine ; son père, le Brig, qui devient de plus en plus aveugle, a lâché les rênes de l’entreprise et s’en remet à ses fils. Edward continue de virevolter entre ses amantes, l’armée et la demeure familiale qu’il déserte aussi souvent qu’il le peut. Rupert, porté disparu en mer, sur les côtes françaises, hante les pensées de sa fille, Clary et de sa femme, Zoé, qui, après avoir donné naissance à un premier enfant quasi mort-né (mais les lecteurs du premier tome sauront que c’est finalement une sacrée aubaine pour elle), donne naissance à une petite fille. Louise, qui a intégré son école de cuisine, cherche désormais à percer dans le monde du théâtre. Polly et Clary terminent leur adolescence à Home Place, portant leur regard affuté sur le monde des adultes…

Les nouvelles cette semaine n'étaient pas bonnes du tout. La ligne Maginot, que Miss Milliment leur avait fait tracer sur leur carte, et que Clary avait imaginée comme une énorme et longue montagne couverte de canons et de chars, sous laquelle des soldats vivaient dans des tunnels, n'avait apparemment servi à rien. Les Allemands l'avaient contournée par le nord, ce qui semblait logique vu qu'elle n'avait pas été prolongée jusqu'à la mer. Les adultes paraissaient pourtant surpris. À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD

À rude épreuve : une suite toujours aussi enivrante et élégante

À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD [ed. Quai Voltaire / Les éditions La Table Ronde]
Il y a, sur la quatrième de couverture, une citation d’une critique du journal Sud Ouest que je trouve particulièrement pertinente : « …portrait d’un monde qui prend le thé au bord de l’abîme ». C’est exactement cela. Avec À rude épreuve, La saga des Cazalet (tome II), on retrouve une famille au coeur de la tourmente, mais qui conserve son rythme de vie, à peine ébranlé par les raids aériens ou les tickets de rationnement. On retrouve l’élégance et le naturel de la plume d’Elizabeth Jane Howard. Et, surtout, on retrouve avec un plaisir non dissimulé les enfants qui ont passablement grandi : Louise qui prend son indépendance tout en cherchant la reconnaissance ; Clary qui écrit encore et toujours avec une belle sagacité ; Polly dont la clairvoyance nous éblouit à chaque fois. À rude épreuve, c’est l’histoire d’une famille en temps de guerre, qui accueille à tour de bras, qui vit les éternels drames familiaux, qui évolue au fil des années. Avec Elizabeth Jane Howard, comme dans la vraie vie, les personnages ne sont jamais figés et si elle se focalise sur l’un, c’est pour mieux retrouver sa vision d’ensemble par la suite, avec beaucoup de légèreté, d’humour, de finesse et d’intelligence. La condition des femmes reste au centre de ce deuxième tome, de même que la manière qu’ont toutes les femmes de la famille de se l’approprier (ou non). Et Elizabeth Jane Howard est une virtuose pour entremêler la petite histoire familiale à la grande Histoire, parvenant à nous plonger dans la vie anglaise sous le régime (terrifiant) de la seconde guerre mondiale. À rude épreuve, La saga des Cazalet (tome II) est imprégné de tendresse, de mélancolie et de cette profondeur qui rend cette saga encore plus attachante. Encore une fois, Elizabeth Jane Howard frappe juste. Et, encore une fois, je suis tombée sous le charme de cette famille so british.

Polly sourit. La peur, tel un éclat de glace, l'avait transpercée, et elle réussit à la dissoudre dans un accès de rage brûlante et silencieuse : dissimulation, condescendance, elle détestait ça ; ils étaient affreux, ces hypocrites qui croyaient pouvoir détourner l'attention des petites filles (elle était sûre qu'on la considérait comme telle) en leur achetant des jolies choses, qui prétendaient les "protéger" alors qu'ils voulaient seulement assurer leur propre confort... Je pourrais effacer ce sourire stupide de son visage si je l'interrogeais sur l'homme du train, se dit-elle en montant à l'avant de la voiture avec Tonbridge. À rude épreuve - Elizabeth Jane HOWARD

Les détails du livre

À rude épreuve, La saga des Cazalet 2

Auteur : Elizabeth Jane HOWARD
Traducteur : Cécile ARNAUD (V.O. : Making Time. The Cazalet Chronicles. Vol. II)
Éditeur : Quai Voltaire / Les éditions La Table Ronde
Prix : 24,00 €
Nombre de pages : 408
Parution : 8 octobre 2020

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : La mer sans étoiles : une merveille, une pépite, que dis-je ? un coup de foudre.

. 18 octobre 2020. Caroline D.