En haut !

Trilogie de Corfou (3), Le jardin des dieux : fin de la trilogie merveilleuse

[Carozine dévore le roman Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL]

Carozine lit le roman Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL
Il fait chaud et le soleil est radieux (au point que le pauvre parent condamné à errer sans fin dans l'aire de jeux du jardin public, dont les balançoires sont inévitablement en plein soleil, se retrouve à rôtir telle une saucisse restée dans son emballage : avec des marques disgrâcieuses). Forcément, ça donne des envies d’escapade, de mer et de cocktail sur la plage. Bon. L’ordre des choses en a actuellement décidé autrement. Néanmoins, l’évasion reste possible (et légale) grâce à Gerald Durrell (et à son inénarrable famille) qui nous offre Corfou, l’île lumineuse, sur un plateau de diamant dans une trilogie non moins lumineuse dont je vous propose de découvrir la fin : Le jardin des dieux (mais également le début pour les retardataires avec le tome 1 : Ma famille et autres animaux et le tome 2 de cette trilogie de Corfou : Oiseaux, bêtes et grandes personnes).

C'était un été particulièrement luxuriant ; il semblait que le soleil avait tiré de l'île une munificience spéciale, car jamais nous n'avions eu une telle abondance de fruits et de fleurs, jamais la mer n'avait été si chaude et poissonneuse, jamais tant d'oiseaux n'avaient élevé leurs petits, ni tant de papillons et autres insectes n'avaient éclos et miroité dans la campagne. Les pastèques, à la chair aussi craquante et fraîche que de la neige rosée, étaient de formidables boulets de canon botaniques, d'une taille et d'un poids suffisants pour détruire une ville (...). Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL

Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) : l'apogée de Gerry

Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL [ed. La Table Ronde]
Les choses n’ont pas vraiment changé à Corfou : Gerry collectionne toujours les animaux entre des cours (jugés soporifiques) dispensés par Kralefsky et ses expéditions érudites avec l’encyclopédie vivante qu’est le fabuleux Theodore ; Margo revient d’un séjour en Grèce continentale (où elle a rencontré un Turc souhaitant l’ajouter à son harem) et est toujours centrée sur ses problèmes de poids, d’acnée et d’amourettes ; Leslie est toujours imbattable sur les armes et la chasse et Larry..... fidèle à lui même ! Quant à Mrs Durrell, elle règne sur ce petit monde chaotique en prenant mille-et-un détours.
Parmi les aventures de cette fin, nous retrouverons un sauvetage de chiots (par Gerry, évidemment, who else?), l'arrivée applaudie d'une huppe, des cours de lévitation, une randonnée presque fatale, un orage magnifique, une promenade à bateau plutôt lamentable... car, oui !, Gerry est désormais paré d'une anesse, Sally, pour élargir ses excursions terrestres, mais également d'une barque (le Bootle-Bumtrinket) pour étendre ses horizons maritimes !

Pendant toute l'année, le jeudi fut pour moi le plus important jour de la semaine, car c'était celui où Theodore nous rendait visite. Parfois, nous passions une longue journée en famille — nous prenions par exemple la voiture et roulions vers le sud pour aller pique-niquer sur une plage éloignée. Mais la plupart du temps, Theo et moi enreprenions seuls une de nos excursions, comme il insistait pour les appeler. Parés de notre équipement de collecte, de sacs, de filets, de bouteilles et d'éprouvettes, et escortés par les chiens, nous partions explorer l'île dans ce même esprit d'aventure qui animait les explorateurs de l'époque victorienne lorsqu'ils se risquaient jusqu'au coeur le plus noir de l'Afrique. Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL

Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) : un roman lumineux et rafraîchissant

Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL [ed. La Table Ronde]
C’est une magnifique bouffée d’air frais que nous propose Gerald Durrell entre les pages de son dernier tome Le jardin des dieux. C’est un immense plaisir que de retrouver cette famille un brin bohème et bouillonnante, cette cohabitation pleine de rires et de cris avec les inévitables animaux de Gerry, ces invités improbables et hauts en couleurs. Quelle joie de retrouver une dernière fois cette plume mélodieuse décrivant comme personne cette île si merveilleuse qu’est Corfou et cette vision si cocasse de la vie grecque. Gerald Durrell a le sens de la métaphore et des mots qu’il choisit avec une précision d’orfèvre, traduisant à merveille le flegme britannique, la faune grecque et l’excentricité familiale. Les aventures de la famille Durrell (et de la nuée de personnages gravitant autour d’elle) sont réjouissantes et hilarantes. Il est si triste de se dire qu’il n’y aura pas de retour fracassant de cette famille si attachante ! Cette immense fraîcheur teintée d’un brin de causticité me manquera. Le jardin des dieux vient clore avec panache cette trilogie burlesque, rafraîchissante et pétillante, petite comédie humaine des plus réjouissantes. Une pépite à mes yeux.

Alors qu'elle était là à déglutir, assez semblable à une vieille duchesse douairière anguleuse ayant avalé de travers un sorbet au cours d'un bal, les deux bébés geais, posant leur tête aux yeux vitreux sur le bord de la cagette, l'aperçurent. Aussitôt, ils se mirent à pousser des cris d'asthmatiques, la bouche ouverte, et à agiter la tête d'un côté à l'autre comme deux très vieux messieurs regardant par-dessus une clôture. Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3) - Gerald DURRELL

Les détails du livre

Le jardin des dieux, Trilogie de Corfou (tome 3)

Auteur : Gerald DURRELL
Traducteur : Cécile ARNAUD (V.O. : The Garden of the Gods)
Éditeur : La Table Ronde
Prix : 14,00 €
Nombre de pages : 291
Parution : avril 2014

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le sixième ciel, Eustache et Hilda 2 : un retour si délicat et euphorisant.

. 24 avril 2021. Caroline D.