En haut !

Hortense et Queenie : solaire et édifiant

[Carozine dévore le roman Hortense et Queenie - Andrea LEVY]

Carozine lit le roman Hortense et Queenie - Andrea LEVY
Je trouve enfin le temps (ou, du moins, je le prends d’office, non, parce que si on attend que ça vienne à nous, on se retrouve à procrastiner encore et encore car le temps file encore plus vite que l’argent sur mon compte en banque) de vous parler d’un roman que j’ai terminé il y a de cela un petit moment mais qui reste là dans un petit coin de mon esprit : Hortense et Queenie, d’Andrea Levy. Il faisait partie de l’une mes Kube (la deuxième Angleterre) aux côtés du lumineux roman La crevette et l’anémone de L.P Hartley et du roman La libraire qui m’avait remise en selle à la suite d’une panne de lecture… tous trois faisant partie d’une collection (Petit Quai Voltaire) que je trouve assez formidable par la qualité de l’objet, le prix ultra accessible et les romans proposés. Moi, j’adore. Et pour ne rien gâcher, le roman Hortense et Queenie faisait également partie de la liste BBC des 100 lectures ayant façonné le monde. Rien que cela. Et je comprends aisément pourquoi.

Je pensais que j’étais allée en Afrique. Je l’ai raconté à toute la classe. Early Bird, notre institutrice, m’a mise debout devant le drapeau britannique —elle n’aurait laissé personne l’appeler communément l’Union Jack : « C’est le drapeau de l’Empire, pas un jouet. » Et je me tenais là, fière comme un paon, et j’ai dit : « Je suis allée en Afrique quand elle est venue à Wembley. » C’est alors qu’Early Bird m’apprit que l’Afrique était un pays. « D’habitude, tu n’es pas idiote, Queenie Buxton, a-t-elle poursuivi. Tu n’es pas allée en Afrique, mais simplement à l’Exposition de l’Empire britannique, comme des milliers de personnes. » Hortense et Queenie - Andrea LEVY

Hortense et Queenie : deux femmes pour un seul homme

Hortense et Queenie - Andrea LEVY [ed. Petit Quai Voltaire]
Queenie Buxton est une fille de la ferme, une blondinette aux yeux bleus rieurs, au joli visage espiègle et à la langue alerte. Au détour d’une allée de l’Exposition de l’Empire britannique, elle croise un Noir et était persuadée d’avoir mis les pieds en Afrique et d’en connaître le moindre détail, jusqu’à ce que son institutrice ne la détrompe. Bon. L’affaire étant close, Queenie passe à autre chose, d’autant qu’elle est récupérée par une tante vivant à Londres et échappe ainsi à sa condition de fille de ferme. Du moins, jusqu’à la mort de sa tante. Ensuite, la seule échappatoire possible sera le mariage avec un bien fade soupirant, qui partira à la guerre, laissant Queenie se débrouiller avec une grande maison vide et un beau-père azimuté. De son côté, Hortense débarque fraîchement de sa Jamaïque natale pour s’installer à Londres, pleine d’espoirs et de rêves, mariée à un homme qu’elle ne connaît qu’à peine mais dont elle espère bien qu’il lui ouvrira les portes de cette capitale occidentale. Gilbert, le mari en question, a pour seul mérite d’avoir trouvé une chambre plutôt miteuse dans la grande maison plus si vide de Queenie…

Tout cela m’est revenu. Celia Langley. Celia Langley se tenant en face de moi, les mains sur les hanches et la tête dans les nuages. Et ces mots : « Oh, Hortense, quand je serai vieille… » —toutes ses rêveries commençaient ainsi. « Quand je serai plus vieille, Hortense, je quitterai la Jamaïque et j’irai vivre en Angleterre. » C’est le moment où sa voix se faisait distinguée et où son nez pointait en l’air —enfin, autant que son nez rond et plat puisse pointer. Et elle se balançait à mesure que l’image se précisait dans son esprit. « Hortense, en Angleterre, j’aurai une grosse maison avec une cloche au-dessus de la porte d’entrée, et je la ferai sonner. » Hortense et Queenie - Andrea LEVY

Hortense et Queenie : un roman éblouissant

Hortense et Queenie - Andrea LEVY [ed. Petit Quai Voltaire]
Le roman Hortense et Queenie mérite amplement sa place parmi les lectures de la BBC : l’écriture d’Andrea Levy est lumineuse et fluide, aussi à l’aise dans la peau d’Hortense que dans celle de Gilbert, le gouailleur. Quant au sujet, forcément, il ne laisse pas de marbre : l’arrivée massive de ces Jamaïcains, si fiers de venir combattre pour la mère-patrie et certains de pouvoir se faire une place au soleil par la suite. Cette grande Histoire est traitée par le prisme de ses personnages, trait de génie d’Andrea Levy : Queenie, espiègle femme bien décidée à ne pas se laisser faire et à creuser son propre chemin ; Hortense, qui cherche à s’arracher à sa condition en développant un sens de l’élégance un poil suranné et franchement décalé ; Gilbert, son bagout et sa débrouillardise… A travers ses chapitres éclatés, Andrea Levy nous livre deux magnifiques portraits de femmes, tout en sensibilité et en contrastes. Chaque personnage possède ses failles et sa lumière propre, son histoire qui modifie la vision que l’on s’en fait. Hortense et Queenie est un magnifique roman choral tout en subtilité, teinté de tendresse et d’humour. Un livre à offrir, à dévorer, à lire encore et encore tant il est riche en émotion et édifiant. Un roman virtuose.

La politesse a toujours été ma politique. En conséquence de quoi ces braves gens d’Angleterre révisent leur jugement sur vous, ne serait-ce qu’une seconde ou deux. Ils s’attendent à ce que les hommes des colonies soient incultes. Certains s’imaginent même qu’on ne peut pas parler du tout. « Il parle, maman, il parle. » C’est une phrase que j’ai déjà entendue sur mon compte. Oh, oui, maman, il parle, et quand il parle, c’est généralement avec courtoisie. Et c’est encore de cette façon que je me suis adressé à cet homme. Avec cette note de respect en plus que contient le mot « monsieur ». Hortense et Queenie - Andrea LEVY

Les détails du livre

Hortense et Queenie

Auteur : Andrea LEVY
Traducteur : Frédéric FAURE (V.O. : Small Island)
Éditeur : Petit Quai Voltaire
Prix : 16,00 €
Nombre de pages : 524
Parution : février 2017

Acheter le livre


Hortense et Queenie

Attention, pour avoir l'édition Petit Quai Voltaire, si belle avec son papier si doux et ses illlustrations, mieux vaut passer par le site des éditions de La Table Ronde directement.

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Trilogie de Corfou (3), Le jardin des dieux : fin de la trilogie merveilleuse.

. 28 juin 2021. Caroline D.