En haut !

Rome, la ville aux sept collines [Italie]

Envie d'une petite évasion culturelle, dans un pays gorgé de soleil et aux spécialités culinaires incontournables ? Rome, la ville aux sept collines vous tend les bras pour quelques jours inoubliables, une véritable plongée dans notre histoire. A peine posés les pieds sur les pavés de la capitale de l'Italie, Rome, vos yeux ne cesseront de s'écarquiller devant les splendeurs de la ville italienne : les vestiges historiques viennent côtoyer les immeubles aux couleurs ébréchées et les ruelles enchevêtrées dévoilent à un détour de magnifiques fontaines immortalisées dans de nombreux films. Sans compter les terrasses ombragées de restaurants offrant mille délices à vos papilles : l'odeur du basilic frais vient se mélanger aux pâtes pour venir titiller vos narines ; la pizza cuite au feu de bois avec sa mozzarella di buffala fondante cajole votre palais... Rome est une ville pour se régaler et revivre passionnément un passé tumultueux et intense en émotions !

Voyage culturel à Rome : la fontaine de Trevi

Rome & la fontaine de Trevi [Italie]
Au détour de la via di Muratte, petite ruelle commerçante et sinueuse, vous n'échapperez pas à la mythique fontaine de Trevi dans laquelle Anita Erkberg prit son bain en robe de soirée (référence tout aussi célèbre que la fontaine de Trevi !) et où, plus proche de nous, Bender le robot alcoolique plongea sur les traces du mystère de Léonard de Vinci (oui, il y aurait une salle sous la fontaine de Trevi si l'on se fie aux scénaristes de Futurama).
Ecrasant de sa stature colossale la petite place sur laquelle elle se trouve, la fontaine de Trevi fut commandée en 1732 par le pape Clément XII à Niccolo Salvi et fut achevée trente ans plus tard par Niccolo Pannini. Depuis 1762, elle ne cesse de déverser ses eaux transparentes sous le regard d'un flot de touristes impressionnés par cette cascade baroque aux dimensions monumentales. Et, puisque nous sommes à Rome, ville de légendes par excellence, le nom de la fontaine de Trevi oscille entre deux histoires : dans la première, une jeune femme dénommée Trevi aurait sauvegarder sa virginité en pointant l'emplacement de la source ; dans la seconde, Trevi provient tout simplement de son nom latin, "trivium", qui signifie "trois rues" et se transforme, ô miracle insoupçonné, en "tre vie", en italien. Détail non négligeable, et prouesse technique hors normes, la fontaine de Trevi est abreuvée en eau par l'aqueduc d'Aqua Virgo, bâti en 19 avant le chevelu sacrifié (et qui tient donc toujours debout).

Week-end à Rome : le Palatin & le Colisée

Rome & le Palatino [Italie]
Rome & le Palatin [Italie]
En descendant derrière l'immonde Vittoriano (colossale machine à écrire érigée en l'honneur de Victor Emmanuel II et fort peu apprécié des Romains, mais, à sa vue, on comprend mieux pourquoi... autant dire que Vittoriano défigure Rome), vous trouverez l'ombre reposante des jardins archéologiques du Palatin (l'une des sept collines de Rome), surplombant le forum romain et le Colisée, offrant une vue magnifique sur les toits de tuile rouge et les ruines antiques. Mythologie oblige, Rome fut fondée sur le Palatin par les deux jumeaux ayant frôlé la mort et qui furent recueillis par une louve : Rémus et Romulus (l'une des plus célèbres légendes). Un vol d'oiseaux les aidera à dessiner les contours de la ville sacrée qu'était destinée à devenir Rome ; cependant, Rémus brave ces frontières ainsi que les dieux, poussant son frère Romulus à le tuer, en 753 avant notre ère (on ne faisait pas vraiment de cadeaux à cette époque).
La silhouette du plus grand amphithéâtre du monde antique domine le Palatin et le Forum romain ; le Colisée (originellement : amphithéâtre Flavien), qui doit ce surnom à son impressionnante envergure ainsi qu'à l'imposante statue de Neron située à ses côtés, est un petit chef d'œuvre de perfection. Ses façades extérieures, composées de trois étages mélangeant colonnes doriques, ioniques et corinthiennes, sont couronnées d'un quatrième étage composé de pilastres corinthiens venant achever l'édifice. Le Colisée pouvait contenir jusqu'à 45.000 spectateurs, qui venaient s'engouffrer dans cette antre des jeux par de nombreux escaliers. L'arène était composée d'un plancher de bois recouvert de sable, sous lequel s'ouvrait le labyrinthe de l'hypogée : dédale de tunnels et de cages où s'entassaient fauves et gladiateurs (il était de bon ton de séparer les deux sous peine de ruiner le spectacle pour la plèbe) vêtus de pourpre et d'or, en attendant leur exposition aux yeux de la foule en furie et de l'empereur. Malgré les tremblements de terre et la réutilisation de ses pierres par le passé, le Colisée continue d'avoir une certaine prestance et de laisser une impressionnante vue des splendeurs antiques dont Rome fourmille.

Séjour romantique à Rome : la piazza Navona

Rome & la piazza Navona [Italie]
Après avoir visité l'imposant Colisée, vous pourrez remonter (à pieds ou en scooter, moyen de locomotion de prédilection des Romains) vers la Piazza Navona et ses trois fontaines destinées à souligner le fastueux palais (baroque) de la famille Pamphili, qui, comme les Borgia, donna au Vatican plusieurs papes, dont Innocent X. La Piazza Navona est la plus grande place de Rome... et d'Italie. La Piazza Navona se compose de trois fontaines et d'une obélisque : la fontaine del Moro ; la fontaine del Nettuno et enfin la fontaine dei Fiumi (la fontaine des Quatre Fleuves, dans la langue de Molière).
La fontaine centrale, la fontaine des Quatres Fleuves, fut commandée par le pape Innocent X (que revoilà) au Bernin ; achevée en 1651, la fontaine représente les quatre parties du monde à travers ses fleuves : le Danube pour l'Europe ; le Nil pour l'Afrique ; le Rio pour l'Amérique et enfin le Gange pour l'Asie. Au coeur de la fontaine des Quatre Fleuves se dresse (n'y voyez pas de jeu de mots coquin) l'obélisque de la Piazza Navona avec, à son sommet, une colombe (symbole des Pamphili).
La piazza Navona a conservé les dimensions de l'antique stade sur lequel elle fut construite : le stade Domitien (86) ; elle est désormais l'une des plus jolies place baroque de Rome... et surtout la plus imposante !

>> Suite du voyage à Rome et des photos !

Séjour à Rome : le castel Sant'Angelo [Italie]

Les photos de Rome [1/2]

  • rome-colisee
    X rome-colisee

    RomeLe colisée

    << >>
  • rome5
    X rome5

    Rome& ses toits de tuiles rouges

    << >>
  • rome4
    X rome4

    RomeVue panoramique

    << >>
  • rome3
    X rome3

    RomeLa machine à écrire

    << >>
  • rome-navona
    X rome-navona

    RomeLa Piazza Navona

    << >>
  • rome-palatin1
    X rome-palatin1

    Rome& le palatin

    << >>
  • rome-palatin2
    X rome-palatin2

    RomeLa colline du Palatin

    << >>
  • rome-trevi
    X rome-trevi

    Rome& la fontaine de Trevi

    << >>

Petites adresses de Rome

Al 34 [via Mario dei Fiori - Rome]
Le tiramisu y est tout simplement inoubliable.
Da Baffetto [via del Governo Vecchio - Rome]
A deux pas de la piazza Navona, certainement la meilleure pizzeria de Rome ; la pizza Fiori di Zucca (fleurs de courgette, donc) est délicieuse.

Petits secrets de Rome
Les heureux propriétaires d'un pass Navigo pourront obtenir gratuitement une Carta Settimanale, vous permettant d'utiliser tous les transports en commun de Rome, grâce à un accord entre les deux capitales.

Suite du voyage à Rome et des photos !
6 août 2010

Voyages & Escapades . . Caroline DEBLAIS.