En haut !

Machinarium : un envoûtant univers robotique

[Carozine teste le jeu vidéo signé Amanita Design : Machinarium]

Les brutes de Machinarium
En cette période de jours estivaux, une petite pépite viendra vous détourner des blockbusters formatés envahissant le marché des jeux vidéo : Machinarium, un jeu d'aventure pour PC (et Apple friendly, youpi) développé par le studio Amanita Design, vous enchantera par sa plongée dans un univers robotique au graphisme époustouflant (et dont la musique épouse chaque tableau avec virtuosité). Un gentil petit robot martyrisé par trois grosses brutes aux gros bras de fer se retrouve injustement expulsé de sa ville et donc loin de sa bien-aimée ; cette trame, quelque peu classique, vous la découvrirez au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, par des flash-backs sous forme de bulles animées reconstruisant l'histoire de ce petit robot si attachant, qui vous rappelera Wall-e par sa faculté à se rendre si diablement irrésistible.

Machinarium : une boîte de conserve attachante

Machinarium [Amanita Design]
Dès le commencement, sur une pile d'immondices robotiques, il vous faudra retrouver la tête de cette petite boîte de conserve sympathique ainsi que ses jambes et ses bras (c'est toujours plus pratique) ; il vous faudra déployer des trésors d'ingéniosité pour parvenir à reconstituer votre petit robot avaleur d'objet (tel Bender de Futurama), sans lequel, et cela est digne de La Palice, vous ne pourrez poursuivre votre aventure dans Machinarium. Si vous séchez et ne parvenez pas à comprendre comment utiliser les objets et autres rivets à portée du robot de Machinarium, deux aides sont à votre disposition : la première est une ampoule qui affichera dans une bulle un indice vous permettant de vous mettre sur la voie (en gros, votre interlocuteur vous fera comprendre par dessin interposé qu'il a besoin d'un bidon d'huile pour retrouver sa jeunesse) ; le second se présente sous forme de grimoire qu'il vous faudra (malheureusement) débloquer avec un petit jeu afin de l'ouvrir et d'afficher une astucieuse planche de bande dessinée représentant tous les détails de l'action à mener pour parvenir à vos fins.

Machinarium : un peu de poésie dans le jeu vidéo

Machinarium
Votre petit robot évoluera ainsi dans une forêt de tours rouillées, d'engrenages et automates à utiliser de multiples façons pour avancer. Petit avantage : votre boîte de conserve ambulante peut s'étendre et se rétrécir à volonté, pour attraper des objets situés en hauteur ou au ras du sol. Au cours de votre quête, vous rencontrerez un tas de personnages loufoques et attachants, tels un petit vieux fonctionnant à l'huile végétale, une robote cherchant son chien, des musiciens de rue... L'univers robotique de Machinarium regorge d'ingéniosité et dégage une certaine magie envoûtante, probablement liée à la prouesse graphique de ce petit jeu et à l'inventivité de ses créateurs. A vous d'imaginer des stratagèmes déjantés pour récupérer un petit bloc vous permettant de faire dérailler le train, ou encore comment vous déguiser pour passer un pont, déverser des billes pour vous échapper... des idées saugrenues qui ont leur charme (du moins tant que le grimoire est dans les parages car il faut parfois avoir l'imagination bien farfelue pour trouver la solution) !

Machinarium : un jeu d'aventure sur ordinateur époustouflant

Machinarium [Amanita Design]
Pour les néophytes comme moi, ce jeu d'aventure est un peu difficile de prime abord ; il n'est vraiment pas simple de se mettre dans la cervelle farfelue d'un robot pour deviner comment décrocher certains objets et avancer, mais le grimoire est superbement travaillé pour vous aider dans votre progression, et je suppose qu'à force de persévérance, on finit par prendre le même chemin que les réflexions saugrenues des inventeurs de Machinarium et par trouver nos solutions comme des grands ! Autre possibilité, vous pouvez vous faire greffer le cerveau d'un Géo-trouve-tout en espérant vous dépatouiller sans la précieuse aide du grimoire. Notez d'ailleurs, pour mes amis les poissons rouges, que mieux vaut travailler votre mémoire avant d'ouvrir le grimoire, car vous serez contraint, en cas d'oubli de la machiavélique solution à mettre en place, de recommencer le jeu où il faut dégommer des petits monstres à tête de Space Invaders pour de nouveau avoir accès à la bande dessinée salvatrice.

Pour acheter le jeu vidéo Machinarium, ça se passe ici [Amanita Design].

11 août 2010
>> Autres loisirs avec Carozine : Farm Story : mon addictive ferme virtuelle

Loisirs . . Caroline DEBLAIS.