En haut !

A la découverte du monde Montessori
3ème partie : Mon alphabet mobile Montessori

[Carozine découvre le coffret Mon alphabet mobile Montessori - Ève HERRMANN - 3 /6 ans]

Carozine découvre Mon alphabet mobile, Ève HERRMANN [ed. Nathan]
Il y a quelques semaines de cela, je vous initiais à la philosophie éducative Montessori, grâce à Mes petites histoires Montessori, Le goûter et La promenade, ainsi qu’avec le formidable Coffret Montessori du monde… aujourd’hui, nous rÈvenons aux sources, avec un autre coffret : Mon alphabet mobile Montessori, ou comment apprendre à écrire, différemment. Et quand je dis différemment, je n’entends pas que votre gremlin apprendra à écrire à l’envers, de droite à gauche ou en cyrillique, non non. Mais bien avec une méthode d’apprentissage de l’écriture un poil différente et, comme toujours avec Maria Montessori, en adéquation avec l’enfant, son désir d’apprendre et sa sensibilité. Tout un programme ! Pour cela, on retrouve Ève Herrmann, spécialiste de la philosophie Montessori et, comme je viens de l’apprendre, reine du homeschooling (pardon, instruction en famille) qui donnerait envie à n’importe qui de se lancer dans l’aventure tant les projets lancés semblent fascinants.

Le coffret Mon alphabet mobile, pour un apprentissage ludique de l'écriture [les éditions Nathan]

Mon alphabet mobile Montessori : le coffret et ses 26 lettres (qui sont plutôt 160)

Mon alphabet mobile, Ève HERRMANN [ed. Nathan]
Le coffret Mon alphabet mobile Montessori est d’une simplicité absolue : des lettres. Point. Mon alphabet mobile Montessori s’ouvre comme un petit coffre et est divisé en cellules, dans lesquelles sont rangées les lettres de l’alphabet, sur deux étages. La dernière case étant réservée aux accents et autres apostrophes, car l’on ne fait jamais les choses à moitié dans la philosophie Montessori (manquerait plus que cela, tiens…). Rien de bien transcendant, vous me direz. Des lettres, bleues pour les consonnes et rouges pour les voyelles (ce qui permettra au parent distrait de ne pas confondre le « y » avec le « h »), oui, bon. Sauf que ce serait passer à côté de l’essentiel : le fonctionnement du coffret Mon alphabet mobile Montessori et, accessoirement, la philosophie qui va avec.

Mon alphabet mobile Montessori, coffret créé par Ève HERRMANN [les éditions Nathan]... et un très mauvais exemple de son utilisation

Mon alphabet mobile Montessori : le concept et le fonctionnement de la chose

Mon alphabet mobile, Ève HERRMANN [ed. Nathan]
Le coffret Mon alphabet mobile Montessori est livré avec un petit carnet qui vous explique comment utiliser les lettres, car, non, il ne suffit pas de planter votre gremlin devant le coffret Mon alphabet mobile Montessori et de lui dire « écris ». Ce serait peut-être plus simple pour vous, mais franchement inutile pour lui. Le but du jeu ? Lui faire reconnaître les sons et les formes. (En parlant de forme, les éditions Nathan commercialisent également de grandes lettres texturées —vous savez, les lettres de Balthazar—, sur lesquelles l’enfant promène son doigt pour en mémoriser la forme, mais je ne suis pas certaine que cela soit nécessaire ; Mon alphabet mobile Montessori devrait pouvoir fonctionner indépendamment.)
Comment ?
Fastoche (pépitoche). Vous préparez des objets aux sons simples et que votre gremlin connait, pour les avoir utilisés tous les jours : un bol, notamment, ou même un livre. Avec le coffret Mon alphabet mobile Montessori ouvert devant lui, prononcez distinctement les différents sons qui composent le mot : l-i-v-r-e. L’enfant doit alors être capable de reconnaître le [l], le [i], le [v], le [ʁ], ainsi que le [ə]. Oui ? Bon. Au fur et à mesure qu’il reconnait les sons, il doit également retrouver la bonne lettre. Et s’il se trompe ? Là entre toute l’importance de la philosophie Montessori : vous ne lui dites pas « non, tu n’es qu’un sombre crétin », et vous ne lui montrez pas comment écrire. Nenni. Vous répétez lentement tous les sons, jusqu’à ce qu’il comprenne son erreur. Ça peut prendre du temps, je sais. Dur métier que d’être parent !! Si son intérêt faiblit ou s’il présente des difficultés à reconnaître les sons, changez de jeu : prenez des images (d'animaux, de paysages, que sais-je), ou des objets, et dites « tiens, je vois un objet qui commence par le son [l] et il doit être en mesure de vous montrer la lampe, le livre ou tout autre chose commençant par un l. Vous suivez toujours ? Tant mieux.

Mon alphabet mobile Montessori, coffret créé par Ève HERRMANN pour l'apprentissage de l'écriture et des sons [les éditions Nathan]

Verdict ?
Je n’avais pas de gremlin sous la main pour tester le coffret Mon alphabet mobile Montessori, mais il me parait vraiment pratique pour les parents qui ont envie de stimuler leur enfant en restant dans l’aspect ludique des choses (et c’est un peu la base chez Montessori : éveiller et prolonger l’intérêt naturel de l’enfant)… Je pense que le côté mobile des lettres (qui sont jolies tout plein, d’ailleurs) aura tendance à plaire aux enfants et les petites filles qui rêvent d’être maîtresse et tyrannisent leur entourage devraient bien s’amuser avec ces lettres… tout en apprenant à écrire des mots par la même occasion. Pas de quoi révolutionner le quotidien, mais apprendre en s’amusant est toujours bon à prendre. A mon (très) humble avis, il s'agit là d'une excellente préparation à l'écriture, grâce à la reconnaissance des sons (et des lettres). La leçon du jour est terminée !

Mon alphabet mobile Montessori, coffret créé par Ève HERRMANN

Les détails

Mon alphabet mobile Montessori

Auteur : Ève HERMANNI
Editeur : Nathan
Prix : 39,90 €
Nombre de pages : ??
Parution : octobre 2015

5 novembre 2015

What's up, pussy cat?!

Autres loisirs avec Carozine : Botanicula : un peu de poésie dans le jeu vidéo

Loisirs & Loufoquerie . . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives