En haut !

Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse : la fillette qui n’a peur de rien est de retour

[Carozine dévore le roman Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse - Will MABBITT - illustrations de Ross COLLINS - dès 9 ans]

2 Juil. 2017

Carozine lit le roman Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse - Will MABBITT ; illustrations de Ross COLLINS
Ce week-end aura finalement était prolifique : après ma chronique sur le roman de Francis Scott Fitzgerald (Je me tuerais pour vous) et celle sur mon escapade à Pompéi (en Italie, n’est-il pas, aux pieds du Vésuve, pour être précise, mais ça, je pense que tout le monde est déjà au courant), je reviens sur les terres sinueuses de la littérature jeunesse, version junior, avec la suite des aventures de la fillette qui se fourre les doigts au fin fond des narines et qui n’a peur de rien, j’ai nommé Mabel Jones… et le Livre de l’Apocalypse. Soit le tome 3. Aux commandes, nous avons toujours le farfelu Will Mabbitt (texte) et l’excellent Ross Collins (illustrations). Pas besoin de beaucoup d’efforts pour vous plonger dans ce dernier volume (en date… vu la fin, je ne veux pas vous spoiler trop la chose, mais il y a de grandes chances pour qu’un quatrième tome soit prévu) : votre plus beau pyjama et un sabre qui traîne dans le coin feront parfaitement l’affaire pour suivre les aventures de Mabel Jones et le Livre de l’Apocalypse (tome 3).

Peu après que vous aurez terminé de lire cette phrase, l'espèce houuuumaine entière s'éteindra.
Quand je dis entière, ce n'est pas tout à fait vrai. Quelques uns survivront, mais peu. On pourra les compter sur les doigts d'une patte.
L'une des survivantes nous intéresse tout particulièrement. Son nom, comme vous avez pu le deviner en lisant la couverture de ce livre, est Mabel Jones.
Cette pauvre jeune Mabel-Jones-au-doigt-dans-le-nez. Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse - Will MABBITT
Le roman jeunesse Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse, de Will MABBITT - illustrations de Ross COLLINS [Ed. Nathan]

Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse : l’houuuumaine part pour de nouvelles aventures

Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse - Will MABBITT - illustrations de Ross COLLINS [ed. Nathan]
Bon. Votre mémoire avait peut-être des choses plus importantes à retenir, je vais donc vous rappeler brièvement le tome 2 : Mabel Jones et la cité interdite : Mabel Jones était arrachée au bien-être de son foyer par des lianes vénéneuses commandées par une abominable sorcière adepte de magie noire ; les lianes ayant embarqué la petite soeur de Mabel, cette dernière se lançait à leur poursuite par son placard et atterrissait alors dans le Nouuuuvo Monde. Où les animaux parlent et agissent comme des Hommes, mais les Hommes, eux, ont été éradiqués dans d’étranges circonstances. Et c’est précisément là qu’on la retrouve. Ou plutôt sur un bateau pirate qui s’apprête à livrer bataille. Par un concours de circonstances auquel nous devrions être maintenant habitué quand il s’agit de Mabel Jones, elle découvre un trésor appartenant à un couvent, situé en Perfidalbie. Ce couvent étant également censé abriter le Livre de l’Apocalypse détaillant normalement la fin de l’espèce humaine, Mabel Jones décide de s’y rendre, avec le trésor et ses fidèles compagnons…

Vous connaissez, bien sûr, la renommée des tuniques rouges de Perfidalbie, la plus grande armée de l'histoire. Vous avez évidemment étudié leur immense inflience sur le monde, lors de vos leçons d'art militaire à l'école.
Non ?
Votre professeur se laisse aller. Trop occupé à se gaver de biscuits digestifs dans la salle des profs, je parie. Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse - Will MABBITT
Le roman jeunesse Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse, de Will MABBITT - illustrations de Ross COLLINS [Ed. Nathan]

Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse : la suite (mais non la fin) d’une saga rodée

Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse - Will MABBITT - illustrations de Ross COLLINS [ed. Nathan]
Et voilà qui signe le début de ces nouvelles aventures de Mabel Jones et le Livre de l’Apocalypse (tome 3). C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la plume ahurissante de Will Mabbitt, toujours aussi déjanté, toujours aussi perché et certainement loin d’être tout seul dans sa tête. L’humour est toujours bien présent, de même que les digressions impayables dont Will Mabbitt s’est fait le spécialiste, et sa façon enjouée d’interpeller le lecteur à longueur de roman… ce qui permet de rythmer la chose. Ceci étant, du rythme, Mabel Jones et le Livre de l’Apocalypse (tome 3) n’en manque pas vraiment. Les chapitres courts se succèdent et les péripéties également. La saga Mabel Jones est désormais bien rodée : Will Mabbitt a trouvé son style et ses personnages ; la psychologie n’est pas des plus travaillées car là n’est pas le centre d’intérêt de Will Mabbit, mais cela n’est pas un crime. En revanche, peut-être un soupçon de lassitude s’est-il emparé de moi à la lecture de ce troisième volet car Mabel Jones et le Livre de l’Apocalypse (tome 3) ne m’a pas autant enthousiasmée que les précédents tomes… et je l’ai même franchement survolé. Néanmoins, je pense que les petits lecteurs adeptes de Mabel Jones y trouveront leur compte car la recette reste identique et devrait bien fonctionner. Mais plus pour moi. Mince. Peut-être ai-je grandi depuis la dernière fois que je me suis plongée dans Mabel Jones. Allez savoir. En attendant, Mabel Jones et le Livre de l’Apocalypse (tome 3) devrait vous permettre d’occuper (un peu) votre junior pendant la grande transhumance vers la destination des vacances, et, sur cet argument choc, je vous dis bien le bonjour chez vous !

Les détails du livre

Mabel Jones et le Livre de l'Apocalypse

Auteur : Will MABBITT
Illustrateur : Ross COLLINS
Traducteur : Valérie LE PLOUHINEC
Éditeur : Nathan
Prix : 12,95 €
Nombre de pages : 336
Parution : 22 juin 2017

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure.... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : [Dépoussiérez vos classiques] L’énorme crocodile… parce qu’on en n’a jamais terminé avec Roald Dahl (dès 4 ans) (attention coup de ♥). Et, pour les plus grands : Apprentie sorcière, roman d'apprentissage bien ficelé et réjouissant (dès 11 ans).

. 2 juillet 2017. Caroline D.