En haut !

Coeur de loup : une ambiance russe et sauvage

[Carozine dévore le roman Coeur de loup - Katherine RUNDELL - illustrations : Gelrev ONGBICO - dès 10 ans]

22 Oct. 2016

Carozine lit le roman jeunesse Coeur de loup - Katherine RUNDELL
Alors que je viens de passer l'une des pires nuits de ma vie sur un matelas complètement défoncé et que je me demande bien comment passer le temps pendant que l'homme essaie vaguement de se replonger dans les bras de Morphée, j'ai trouvé : je vais préparer ma chronique sur le roman jeunesse que j'ai découvert avant de partir en vacances. (Et ceci sonnera donc le début d'une série de chroniques complètement hors du temps, puisque rédigées entre deux radonnées et autres boissons à Andros.) Le hic, c'est que mon neurone est particulièrement amorphe. Pas grave. On va tenter le coup. Il s'agit donc du roman Coeur de loup, signé Katherine Rundell... que je ne connaissais pas encore mais le côté russe de la chose me tentait bigrement. On ne peut pas dire que j'ai été aussi emballée que sieur Philipp Pullman (tout de même !) par ce roman jeunesse (oui, il est précisé dans le communiqué de presse qu'il pense pouvoir être surpassé par Katherine Rundell... chacun sa vision des choses, oserai-je dire), néanmoins j'ai passé un excellent moment avec Coeur de loup.

Il était une fois, il y a une centaine d'années, une petite fille sombre et fougueuse.
Elle était russe, et tandis que ses cheveux, ses yeux et ses ongles étaient sombres en permanence, elle ne se montrait fougueuse qu'en cas d'absolue nécessité. C'est-à-dire assez fréquemment.
Son nom était Feodora.
Elle habitait une maison en bois construite avec les arbres de la forêt environnante. Les murs étaient recouverts de laine de mouton pour empêcher l'hiver russe d'y pénétrer, et des lampes-tempête éclairaient l'intérieur. Coeur de loup - Katherine RUNDELL

Coeur de loup : une jeune héroïne sauvage face à la brutalité d'une Russie en pleine révolution

Coeur de loup - Katherine RUNDELL [ed. Gallimard Jeunesse]
Il y a fort longtemps, les aristocrates russes s'étaient entichés des loups. Appel du gain aidant, un marché noir s'est mis en place dénichant des louveteaux à prix d'or pour les servir sur un plateau d'argent aux nantis. Sauf qu'un loup, même dans un salon Louis XV reste un loup... et finit toujours par griffer, mordre ou baver sur les vêtements de soie. Crime de lèse majesté ! Mais que faire de ces loups non grata ? Les tuer apporte la poisse. Solution : refourguer le soin de les rendre à la nature à un maître-loup. Et c'est justement le travail de Marina, mère de la sauvageonne Feodora, plus à l'aise avec des loups qu'avec les Hommes. Mais quand le terrible général Rakov se pointe chez elle pour les menacer d'arracher Feodora à son foyer s'il la revoit avec des loups, les choses se compliquent singulièrement. D'autant que Feodora n'a pas la moindre intention d'abandonner ses trois loups et encore moins de laisser la louve aux abois qui vient de leur être remise se débrouiller seule. Alors qu'elle lui apprend à retrouver ses instincts, Feodora découvre deux choses : que la louve attendait un adorable louveteau et que le soldat Ilya, chargé de la surveiller, pourrait très bien se révéler être un ami. Quand Rakov emporte Marina er brûle leur maison, Feodora fuit avec ses loups, le louveteau caché contre son coeur... et Ilya.

—Il n'y aura pas d'autre avertissement, les prévint Rakov sans se soucier de la porte ouverte ni des bourrasques de neige. Ce sont les ordres du tsar. Notre souverrain n'acceptera pas que ses animaux soient tués par des loups auxquels vous avez appris à chasser. À partir de maintenant, quand les gens de la ville enverront des loups, abattez-les.
—Non ! cria Féo. On ne peut pas ! Et de toute façon, on n'a pas de pistolet ! Dis-lui, maman !
Rakov fit la sourde oreille.
—Vous ferez savoir aux crétins superstitieux qui vous envoient leurs ridicules animaux de compagnie que vous les avez relâchés dans la nature, et ensuite vous abattrez ces bêtes. Coeur de loup - Katherine RUNDELL

Coeur de loup : un roman junior entre glace et feu

Coeur de loup - Katherine RUNDELL [ed. Gallimard Jeunesse]
D'une écriture simple et fluide, Katherine Rundell nous plonge dans une Russie tsariste qui oscille inexorablement vers la révolution communiste. Le nom de Lénine est sur toutes les bouches et les prémices de cette révolution rouge se diffusent d'autant plus rapidement dans les campagnes que les soldats du tsar y font régner terreur et famine. Loin de toute cette agitation, Feodora ne pense qu'à sauver ses loups et sa mère. Mais son tempérament sauvage et intrépide fera qu'elle sera rapidement rattrapée par la révolution galopante et en deviendra à contre coeur une héroïne. Roman initiatique tanguant entre glace et feu, nous voyons le personnage de Feodora évoluer au fil des pages de Coeur de loup : de petite fille rebelle et insouciante des conséquences, elle devient une jeune fille capable de braver tous les dangers, et comprenant enfin l'importance d'une vraie communauté, de l'amitié indéfectible et du soutien que d'autres hommes et enfants peuvent nous apporter. Katherine Rundell nous offre une petite héroïne au charme indéniable, avec cette proximité aux loups et ce tempérament sauvage que rien ne pondère. En éparpillant quelques notes d'Histoire, elle ancre son roman Coeur de loup dans le réel, transformant Feodora en personnage étrangement intemporel. J'ai cependant été un poil déçue par un certain manque de flamme romanesque. J'aurais aimé être enfiévrée par ces campagnes prises à la gorge et cette héroïne sauvageonne. Néanmoins, j'ai été transportée par ces loups, magnifiques et dévoués corps et âme. Ils sont des personnages à part entière du roman Coeur de loup, son charme renouvelé. Avec Coeur de loup, Katherine Rundell nous livre une belle épopée (malgré son manque de romanesque), emportée par une héroïne sympathique au caractère bien trempé. Les illustrations de Gelrev Ongbico adhèrent parfaitement à l'atmosphère du roman et accompagnent l'intrigue. Conclusion ultime de la chose ? Coeur de loup saura séduire les juniors, les initier à cette Russie méconnue au charme de glace.

Aussi loin que remontaient ses souvenirs, elle avait toujours côtoyé et aimé les loups. Comment ne pas les aimer ? Ils étaient si sveltes, si beaux et si intransigeants. Elle avait passé son enfance à retirer de leur pelage des aiguilles de pin et de leurs dents des vieux morceaux de viande. Elle avait su hurler comme un loup, disait sa mère, avant de parler. Les loups donnaient du sens à sa vie, à tel point qu'elle aurait pu mourir pour eux. Il semblait improbable, cependant, qu'on lui demande un jour de le faire ; après tout, les loups étaient, en général, de l'autre côté de l'équation. Coeur de loup - Katherine RUNDELL

Les détails du livre

Coeur de loup

Auteur : Katherine RUNDELL
Illustrateur : Gelrev ONGBICO
Traducteur : Emmanuelle GHEZ
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Prix : 14,50 €
Nombre de pages : 336
Parution : 22 septembre 2016

Acheter le livre


Coeur de loup

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : pour rester dans l'ambiance russe (avec un coup de coeur) Sophie et la princesse des loups : roman jeunesse à l'âme russe flamboyante. Et n'ayant rien à voir avec la choucroute mais également un formidable coup de coeur : Le livre extraordinaire des animaux : une merveille à découvrir sans modération

. 22 octobre 2016. Caroline D.