En haut !

Petit Bateau de Papier : et vogue l'inspiration

[Carozine dévore l'album jeunesse Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM - illustrations de Victoria SEMYKINA - dès 4 ans]

11 Mars 2018

Carozine lit l'album Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM ; illustrations de Victoria SEMYKINA
En ce dimanche ensoleillé, dont le vent pourtant violent ne parviendrait néanmoins pas à soulever de terre la montgolfière qui me sert de ventre, j’ai décidé de continuer mon exploration de la lecture jeunesse. Cependant, aujourd’hui, on abandonne le rivage des tout-petits pour nous diriger vers les fonds marins (admirez la métaphore filée ainsi que le champ lexical… fichtre, diantre et mortec**, je suis au taquet ! cela doit venir de la petite sieste au soleil…) de la littérature destinée aux presque juniors, aux hauts-comme-trois-pommes. Il s’agit d’un album jeunesse en provenance directe des contrées glaciales (du moins en hiver) de Russie (petit N.B. discret, comme ça, au passage, au détour d’un remous, la Russie sera l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Paris, qui se tiendra la semaine prochaine) : Petit Bateau de Papier, de Marina Aromshtam (au texte) et Victoria Semykina (illustrations). Allez, on prend sa feuille de papier, on plie, on déplie et on plonge entre les pages de Petit Bateau de Papier.

Il était une fois un petit bateau de papier.
Il voguait sur un étang qui lui semblait tellement vaste et profond. Lorsque la brise soufflait, les ondulations le bousculaient un peu.
Il se sentait très heureux. Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM
L'album jeunesse Petit Bateau de Papier, de Marina AROMSHTAM - illustrations de Victoria SEMYKINA [Ed. Little Urban]

Petit Bateau de Papier : petit bateau rencontre le vaste océan

Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM - illustrations de Victoria SEMYKINA [ed. Little Urban]
Il était une fois, un petit bateau de papier qui était fort satisfait de la vie qu’il menait dans un étang qui lui semblait bien grand. Mais, vexé comme un pou par deux grenouilles cancanières qui mirent en doute la véracité de son statut de bateau, et la curiosité attisée par un canard dédaigneux qui était allé jusqu’aux tropiques et avait survolé l’océan, Petit bateau de papier a décidé de voguer vers l’immensité bleue. Ni une, ni deux, il s’engage dans le petit filet d’eau qui s’enfuit de l’étang et se laisse porter par le courant. Au gré des remous et des rencontres (dont une barque mal-aimable, un bateau à vapeur qui navigue en musique ou encore une péniche péniblement poussée par un petit remorqueur), il parvient jusqu’à un immense port bouillonnant d’activités et de découvertes… avant de parvenir jusqu’à l’océan, enfin.

—COIN ! L’océan est tellement grand que l’eau finit par se confondre avec le ciel.
Si les vrais bateaux naviguent sur l’océan, alors moi aussi je veux y aller ! songea Petit bateau. Salut la compagnie ! Je pars pour l’océan ! Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM
L'album jeunesse (dès 4 ans) Petit Bateau de Papier, de Marina AROMSHTAM - illustrations de Victoria SEMYKINA [Ed. Little Urban]

Petit Bateau de Papier : du rêve et des couleurs

Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM - illustrations de Victoria SEMYKINA [ed. Little Urban]
Petit Bateau de Papier est un gros et bel album, à la couverture épaisse qui, forcément, attire irrésistiblement le lecteur, un peu comme un pot de miel attirerait Winnie notre ourson préféré. La maison d’édition Little Urban a opté pour le grand format, et bien lui en a pris : l’objet met en valeur le contenu. Les illustrations graphiques de Victoria Semykina éclaboussent chaque double page de leur explosion de couleurs, de leur trait vibrant un brin naïf et de leurs textures oscillant entre pastel, aquarelle et gouache. Et, pour couronner le tout, le texte de Marina Aromshtam est formidablement à la hauteur : l’écriture est belle, envoûtante et mélodieuse. Tout cela contribue largement à faire de l’album Petit Bateau de Papier une petite merveille. D’autant que l’histoire est ravissante et prête au rêve (idéal, donc, au moment du coucher ! mais que demander de plus ?!). Petit Bateau de Papier est un joli conte initiatique. Car, oui, l’océan est plein de dangers pour notre Petit bateau de papier n’ayant jamais navigué sur les flots capricieux de cette immensité. Mais, oui, comme tout un chacun, Petit bateau possède les ressources (ou les opportunités) pour se débrouiller dans le grand bain, et faire face aux difficultés. Devenir un vrai bateau. J’ai été charmée par l’album Petit Bateau de Papier ; je l’ai trouvé beau et poétique, coloré et tendre avec ce Petit bateau malmené par les flots et avec lequel on vibre. Un formidable coup de coeur.

D’un coup, les nuages noirs de levèrent.
Ils traversaient le ciel comme des requins, avalant tout ce qui se trouvait sur leur passage.
D’abord, ils avalèrent les petits nuages blancs et duveteux, puis le soleil, et enfin, le tout dernier éclat de ciel bleu.
Des éclairs aveuglants déchirèrent le ciel, bientôt suivis des grondements assourdissants du tonnerre.
L’eau devint noire, aussi noire que le ciel, tandis que les vagues grossissaient. Petit Bateau de Papier - Marina AROMSHTAM
L'album jeunesse Petit Bateau de Papier, de Marina AROMSHTAM - illustrations de Victoria SEMYKINA [Ed. Little Urban]

Les détails du livre

Petit Bateau de Papier

Auteur : Marina AROMSHTAM
Illustrateur : Victoria SEMYKINA
Traducteur : Véronique MERCIER-GALLAY (The Real Boat)
Éditeur : Little Urban
Prix : 16,50 €
Nombre de pages : 64
Parution : 9 mars 2018

Acheter le livre


Petit bateau de papier

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure.... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Félins : (génial) album graphique pour découvrir les félidés.

. 11 mars 2018. Caroline D.