En haut !

Le monstre de Pabocoulo : l’heure des histoires bat son plein

[Carozine dévore l'album jeunesse Le monstre de Pabocoulo - Marlène JOBERT - Illustrations d'Élodie BALANDRAS - Musique de Jean-François LEROUX - dès 5 ans]

Carozine lit L'album Le monstre de Pabocoulo - Marlène JOBERT ; illustrations de Élodie BALANDRAS
Noël approche lentement mais sûrement, les préparatifs se font sentir… et l’épineuse question de comment faire passer le temps jusqu’à l’heure fatidique se pose ! Bon. On peut également commencer à se triturer les méninges pour savoir quel cadeau offrir aux bambins dès le mois de novembre, mais à ce rythme, on risque fort de faire les emplettes de Noël en pleine canicule estivale. « Hold your horses », braves gens, on y va lentement, les pieds bien à plat. Et donc, on commence par les histoires. Mais pas n’importe lesquelles ! Les trentenaires, si je leur parle d’une voix qui a bercé leur enfance ne mettrons que quelques seconde à évoquer le souvenir de Marlène Jobert. Figurez-vous que la pétillante rousse, loin d’être à la retraite, revient en fanfare avec une histoire qu’elle a imaginée et interprétée : Le monstre de Pabocoulo. Un bel album coloré, évidemment doté d’un CD audio, qui nous fait voyager sur les terres africaines.

L'album jeunesse Le monstre de Pabocoulo, de Marlène JOBERT - illustrations de Élodie BALANDRAS [Ed. Glénat Jeunesse]

Le monstre de Pabocoulo : un jeune homme courageux et généreux face aux épreuves de la vie

Le monstre de Pabocoulo - Marlène JOBERT - illustrations de Élodie BALANDRAS [ed. Glénat Jeunesse]
Il était une fois, dans les contrées chaudes et souvent arides des plaines africaines, le petit village bien paisible de Konébienla. Une coutume ancestrale veut qu’à 16 ans, les garçons de la tribu partent courir le pays pendant cent jours. Ces cent jours hors du village natal doivent leur permettre de rapporter de nouvelles visions du monde, de nouvelles manières de cuisiner ou de travailler. Un beau jour, c’est au tour de Boubakar de prendre le chemin de cet exil temporaire, avec les mains pleines de grigris offerts par sa famille… mais sa grand-mère le rattrape en trottinant pour lui donner un sachet de graines, préparées par son grand-père et destinées à le protéger des dangers. Sur la route, Boubakar rencontre de nombreuses personnes qu’il aide avec gentillesse et générosité, en échange de repas. Un soir, sous un arbre à palabres, Boubakar entend l’histoire du village de Pabocoulo, dont les habitants sont terrorisés par un monstre marin les empêchant de boire à leur soif. N’écoutant que son grand coeur, Boubakar décide de leur venir en aide.

L'album jeunesse (dès 5 ans) Le monstre de Pabocoulo, de Marlène JOBERT - illustrations de Élodie BALANDRAS [Ed. Glénat Jeunesse]

Le monstre de Pabocoulo : une histoire dépaysante au charme indéniable

Le monstre de Pabocoulo - Marlène JOBERT - illustrations de Élodie BALANDRAS [ed. Glénat Jeunesse]
La première chose qui saute aux yeux quand on découvre l’album illustré Le monstre de Pabocoulo sont ses couleurs pétaradantes, fauves et chaudes. Chaque page est un festival flamboyant d’illustrations (signées Élodie Balandras) flirtant avec l’art naïf et qui nous transportent en Afrique, sur les traces de l’histoire imaginée par Marlène Jobert. Avec son style propre, ressemblant à s’y méprendre à la langue parlée, elle nous conte les aventures de Boubakar, jeune homme courageux et généreux, pour qui ces cent jours en terre inconnue seront le départ d’une nouvelle vie, et de l’une des plus belles aventures qu’il puisse exister en ce bas monde : l’amour. Mais chut, je ne vous en dis pas plus. L’intrigue de l’album jeunesse Le monstre de Pabocoulo est bien menée et devrait tenir éveillés les gremlins curieux de savoir comment une poignée de graines peuvent rétamer les plus affreux monstres. En regardant la couverture de l’album Le monstre de Pabocoulo, je suis restée un poil perplexe devant le concept « d’illustration musicale » ; j’ai décrété qu’il ne s’agissait ni plus ni moins de l’arrangement musical de l’histoire, réalisé par Jean-François Leroux et qui s’accorde à merveille avec l’intrigue de Marlène Jobert. Souvent, on imagine Marlène Jobert s’amuser comme un diable sorti de sa boîte pour enregistrer Le monstre de Pabocoulo ; et, ô joie intense de la réminiscence enfantine, elle imite toujours aussi bien les voix des grand-mères. J’émets des réserves sur les voix masculines, mais ça, je doute que le gremlin y fasse réellement attention. Pour résumer, il y a quelques faiblesses dans la narration, mais elles sont allègrement escamotées par le moment très agréable que l’on passe avec Le monstre de Pabocoulo, et j’ai hâte de le faire écouter à la petite clique de mes neveux et nièces. Marlène Jobert signe une jolie fable sur le courage, la générosité, la sagesse des anciens, avec un ton rafraîchissant.

L'album jeunesse Le monstre de Pabocoulo, de Marlène JOBERT - illustrations de Élodie BALANDRAS [Ed. Glénat Jeunesse]

Les détails du livre

Le monstre de Pabocoulo

Auteur : Marlène JOBERT
Illustrateur : Élodie BALANDRAS
Musique : Jean-François LEROUX
Éditeur : Glénat Jeunesse
Prix : 14,99 €
Nombre de pages : 32
Parution : 2 novembre 2016

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure.... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le mystère de la salade trouée et L'énigme de la chenille disparue : des puzzles pour jouer au détective (dès 3 ans). Et, pour les un poil plus âgés (dès 6 ans) : Les aventures de Beekle, Un ami inimaginaire : un album plein de poésie et de tendresse

. 18 novembre 2016. Caroline D.