En haut !

La tête dans les nuages : album fantasmagorique

[Carozine découvre l'album La tête dans les nuages - Tom SCHAMP - dès 2 ans]

Carozine lit l'album La tête dans les nuages - Tom SCHAMP
Après une semaine qui m’a lessivée et laissée sur les rotules, j’ai enfin pris le temps de (sortir faire un tour chez Sostrene Grenes où, grâce à une Crevette qui est tombée en pâmoison devant les chips, j’ai pu investir dans la chips de luxe (vu le prix) façon Pringles oignon /fromage, une spéciale haleine fraîche, en somme ; notez que cela n’a fonctionné que pour les chips, car elle est également tombée en pâmoison devant les bougies, mais là, non, ça le faisait moins, bref) me plonger dans un album un brin déconcertant : La tête dans les nuages de Tom Schamp (aux éditions Little Urban, qui fêtent leur cinq années d’existence, alors bel anniversaire à cette petite maison chouette et rigolote et longue vie à eux !). En ce jour de passage de relai entre le cochon (qui aurait dû m’apporter richesse et opulence… bon… c’est un peu raté de ce côté là, je ne suis toujours pas Bill Gates) et le rat, je vous parle donc de cet album que je ne sais pas vraiment comment prendre. Allez, hop la boum, on saute entre les pages cartonnées du livre-toise La tête dans les nuages.

L'album jeunesse La tête dans les nuages, de Tom SCHAMP [Ed. Little Urban]

La tête dans les nuages : le Chaperon Rouge s’évade

La tête dans les nuages - Tom SCHAMP [ed. Little Urban]
Je vous le dis tout de suite, ce n’est pas un album que l’on résume. Oh que non. Et, dès la couverture, on sait déjà que rien ne va tourner vraiment rond avec le livre-toise de Tom Schamp. Non, quand un crocodile se promène en charentaises et qu’un pigeon roucoule dans une cage dorée propulsée sur des roulettes, il est certain que nos repères risquent d’être un poil chamboulés. Heureusement, la quatrième de couverture (merci Little Urban) nous propose un fil conducteur et nous dit de suivre le Petit Chaperon Rouge, qui a semble-t-il fait la rencontre du lapin d’Alice. Et d’un étrange garçon en tenue léopard qui a la lubie d’inviter ses voisins à un repas de folie, tout là-haut, sous les toits de l’immeuble, à quelques mètres des nuages. Quelque part dans ces illustrations colorées se cache également une souris blanche qu’il est du devoir du rase-moquette de repérer.

L'album jeunesse La tête dans les nuages, de Tom SCHAMP [Ed. Little Urban]

La tête dans les nuages : un album sous acide

La tête dans les nuages - Tom SCHAMP [ed. Little Urban]
Bon. Jusque là, vous me direz, c’est plutôt classique : un élément à retrouver dans des pages illustrées, un Petit Chaperon Rouge qui se promène avec un lapin et un garçon-léopard, c’est un peu farfelu, mais ça ne met pas non plus la tête dans tous les sens. Mais c’est sans compter l’imagination débordante de Tom Schamp. Et ça déraille. Ça part dans tous les sens. Ça pioche dans toutes les références culturelles et littéraires possibles et imaginables. Je ne sais pas ce que mange Tom Schamp au petit-déjeuner, mais il doit y avoir une sacrée dose de champignons un peu louches dans le tas. La boutique, au rez-de-chaussée de l’immeuble vend donc des chapeaux aux couleurs de maisons d’édition de poche ou de séries télévisées des années 70 (si, si, même si vous n’étiez pas l’ombre d’une idée de conception dans la tête de vos parents, vous connaissez forcément la musique qui va avec « Chapi Chapo »), ou encore le tricorne de Léon et des chapeaux plumés dignes des Village People. Un Welsh Guard avec son chapeau en poils d’ours fait écho à un poisson dans l’eau… et ce n’est que le début. Car allez expliquer à votre rase-bitume pourquoi, nom d’un petit bonhomme, une blonde se trouve dans une voiture, dans son appartement, aux côtés d’un lion (et pourquoi le bocal du poisson rouge que l’on a vu dans la boutique de chapeaux se retrouve dans les phares de la voiture). Ou pourquoi un marin prénommé Pop-Eye et une sirène Mer-Maid nous rejouent la scène de la pomme d’Adam et Eve (ou pourquoi ils semblent avoir adopté Bibifoc). Ou pourquoi un chat gigantesque semble avoir avalé une volière. Heureusement, la Crevette est à un âge où tout est possible. Qu’un homme fasse pousser un arbre dans son appartement et qu’un cerf y mange les feuilles est absolument normal pour elle. Son imagination n’a pas encore été bridée. Tout ça pour dire que La tête dans les nuages est un album complètement perché. Une fantasmagorie à l’état brut. Chaque étage onirique nous présente des habitants étranges et incongrus, grâce à des illustrations à la hauteur de cette imagination fertile et chatoyante. Chaque étage à son histoire à inventer et c’est une belle idée.

L'album jeunesse La tête dans les nuages, de Tom SCHAMP [Ed. Little Urban]

Les détails du livre

La tête dans les nuages

Auteur : Tom SCHAMP
Éditeur : Little Urban
Prix : 12,90 €
Nombre de pages : 12
Parution : 10 janvier 2020

Acheter le livre


La tête dans les nuages

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure.... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le sapin de Monsieur Jacobi : joli conte de Noël.

. 25 janvier 2020. Caroline D.