En haut !

Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf : du Japon médiéval fiévreux et intense

[Carozine dévore le roman Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN - dès 14 ans]

22 Jan. 2017

Carozine lit le roman Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN
Heureusement pour moi, il y a les lectures (et la famille ainsi que les amis, je ne vous oublie pas, un grand merci de votre soutien !) pour remonter le moral et redonner foi en cette année 2017 qui s’annonçait franchement mal. La dernière lecture en date (le roman Shikanoko, Livre 1, L’Enfant du Cerf) est signée Lian Hearn et nous emmène sur les traces d’un étrange et mystérieux jeune homme, en plein Japon médiéval. Et alors, là, les plus avertis en littérature jeunesse, s’extasieront : Lian Hearn ? Oh chic chic ! Car, oui, Lian Hearn fait partie de ces auteurs que l’on ne présente plus grâce à son oeuvre précédente : Le clan des Otori. Bon. Alors. J’avais beau connaître le nom de la dame, je n’ai jamais, je le reconnais, plongé le nez dans le Le clan des Otori. Et pourtant, j’en avais follement envie. Mais jamais le temps. Bref. Là, l’erreur est (presque) réparée car la série jeunesse Shikanoko s’annonce comme un prequel de son célèbre grand frère. Bien, bien. Vous me direz, n’ayant jamais lu l’autre, je peux difficilement vous dire si cela est vrai ou non. La seule chose que je peux vous dire, c’est que Shikanoko, Livre 1, L’Enfant du Cerf m’a diablement plu. Et qu’il me livre à l’intense frustration des suites : l’attente du Livre deux, La princesse d’Automne.

—As-tu vu ce qui s’est passé ?
—Où est ton père ?
Au-dessus de lui, les silhouettes sombres de deux hommes se détachaient sur le ciel du soir. L’un était son oncle, Sademasa, l’autre Nobuto, qu’il n’aimait pas.
—Nous avons entendu un bruit étrange, déclara Kazumaru.
Il imita un joueur de go plaçant les pions sur un plateau.
—Clac, clac, clac. Père m’a dit d’attendre ici.
Les hommes avaient découvert le garçon de sept ans caché dans l’un des abris que les cerfs façonnent pour leurs faons en piétinant l’herbe haute. Les chevaux avaient failli l’écraser. Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN

Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf : un jeune homme à moitié cerf face à son destin

Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN [ed. Gallimard Jeunesse]
Kumayama no Kazumaru n’a que sept ans quand il assiste impuissant à l’assassinat de son père, le seigneur de Kumayama, par d’étranges créatures maléfiques et cruelles, les tengus. Affligée par le chagrin, sa mère décide de quitter la ville pour devenir nonne, et laisse son fils aux soins de Sademasa, l’oncle de Kazumaru. Sauf que le pouvoir modifie le coeur des hommes. Sademasa, plutôt satisfait de régner sur un domaine ne lui appartenant pas, voit d’un mauvais oeil son neveu approcher de l’âge adulte, malgré la dureté avec laquelle il le traite. Le jour de ses seize ans, Kazumaru décide d’échapper à la mort que lui prépare son oncle : sauvé par un majestueux cerf qu’il emporte avec lui dans une chute fatale, il fuit… pour se retrouver, à bout de souffle et de forces, chez le sorcier du Bois Obscur, Shisoku. Non seulement ce dernier le remettra sur pieds, mais il lui confectionnera également un mystérieux masque, à partir du crâne et de la peau du cerf ayant sauvé la vie de Kazumaru. Ce masque ne pourra répondre qu’à celui qui deviendra désormais Shikanoko, l’Enfant du Cerf. Et il lui apportera la sagesse éternelle de la forêt, la capacité à voyager entre les mondes et la puissance instinctive et brute de l’animal.

Au fil des ans, il devint évident que Sademasa ne respecterait pas son serment. Il s’était habitué à sa position de seigneur de Kumayama et répugnait à y renoncer. Sous l’effet conjugué du pouvoir et du sentiment inconfortable de sa propre traîtrise, il donna libre cours à sa brutalité naturelle. Sous prétexte de faire de son neveu un guerrier, il le traitait avec dureté. Avant même d’avoir atteint sa douzième année, Kazumaru avait conscience que chaque journée qu’il vivait aggravait la déception de son oncle en constatant qu’il n’était pas mort. Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN

Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf : un roman foisonnant et un univers captivant

Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN [ed. Gallimard Jeunesse]
Et voilà qui sonne le début des palpitantes aventures de Shikanoko. Car, le résumé que je viens de vous faire ne couvre finalement que les trente premières pages. Je vous laisse découvrir la suite des pérégrinations de Shikanoko, qui apprendra à utiliser ses pouvoirs et côtoiera les grands de ce monde, dont l’Empereur des huit îles, le tout jeune Yoshimori. Mais je brûle les étapes ! Commençons par le début : le livre en lui-même. Shikanoko, Livre 1, L’Enfant du Cerf est un très bel objet entre les mains, avec sa couverture aux reliefs dorés, rappelant les estampes japonaises. De quoi mettre du baume au coeur. Et, à l’ouverture du roman de Lian Hearn, on tombe alors sur la liste des personnages de cette épopée que sera Shikanoko. Et on comprend mieux pourquoi il ne faudra pas moins de quatre volumes à Lian Hearn pour boucler sa saga. L’univers est dense, foisonnant, flirtant avec l’Histoire du Japon et ses mythologies relativement méconnues en Occident et pourtant si recherchées. Car, dans Shikanoko, Livre 1, L’Enfant du Cerf, les esprits se mêlent au monde des hommes pour mieux les guider… ou les manipuler. L’écriture fluide et mélodieuse de Lian Hearn, ainsi que sa construction classique mais maîtrisée (malgré quelques faiblesses de-ci de-là), nous emportent tambour battant à la suite de son personnage charismatique (qui est étrangement un peu estompé dans ce premier volume et que l'on devine essentiellement à travers les autres personnages), mais loin d’être seul dans cette épopée savoureuse où chaque personnage semble être le pion d’un immense échiquier du pouvoir. Ce premier tome de la série, Shikanoko, Livre 1, L’Enfant du Cerf, est puissant, rythmé et pose avec brio les jalons de l’épopée de Shikanoko, lançant chaque personnage sur sa voie, dans un monde où la guerre et les jeux de séduction rôdent. Alors, forcément, j'attends la suite avec impatience. Car je brûle de découvrir cet univers ensorcelant.

Il aurait pu aisément se persuader qu’il s’agissait d’un accident, cependant il lui semblait important d’affronter la vérité. Son oncle l’avait visé, mais c’était le car qui avait été touché. L’animal lui avait sauvé la vie. Puis il repensa à sa chute, à sa stupeur de voler ainsi, les mains crispées que l’arc comme s’il pourrait le retenir, à la fois trop jeune pour se croire mortel et rempli de la certitude incrédule qu’il allait mourir.
Toute la nuit, il se senti cerné par des bêtes sauvages attirées par l’odeur du sang. Il entendait leurs pas feutrés, le bruissement des feuilles. Le firmament resplendissait d’étoiles, et la rivière Ciel l’inondait de lumière. Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf - Lian HEARN

Les détails du livre

Shikanoko, Livre 1, L'Enfant du Cerf

Auteur : Lian HEARN
Traducteur : Philippe GIRAUDON
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Prix : 14,90 €
Nombre de pages : 336
Parution : 3 janvier 2017

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure.... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : U4 .contagion : le retour du virus ravageur.

. 22 janvier 2017. Caroline D.