En haut !

Le Faiseur de Rêves : premier tome d’une série envoûtante

[Carozine dévore le roman Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR - dès 14 ans]

Carozine lit le roman young adult Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR
Achtung, achtung! Cette modeste introduction a été pondue il y a quelques jours, mais ma haute réactivité ne me permet de la publier que ce matin... du coup, l'ensemble tombe carrément à plat. Ahem.
Non, mais pour ma défense, la version poche ne sortait que jeudi en librairie, alors j'ai été confrontée à un effroyable dilemme "publier en avance ou attendre et prendre le risque de faire un bide avec mon introduction".

Ah ! En ce jour de pré-rentrée (enfin, dans le cas de la Crevette, la rentrée a été faite ce matin, avec beaucoup d’enthousiasme et d’impatience, non parce que les copains, c’est trop bien, bref), je prolonge un peu les vacances avec une évasion du côté des young adults avec une romancière que je ne connaissais pas mais dont l’imaginaire me plait bien : Laini Taylor (en revanche, Laini, je ne suis pas certaine que ce rose fuchsia soit la couleur la plus seyante pour toi, mais ceci reste une considération hautement superficielle) avec son roman Le Faiseur de rêves, premier tome d’une série franchement ensorcelante. Allez, on met de côté les étiquettes, les fournitures scolaires, on fait le vide dans le cerveau qui est déjà branché sur le retour au boulot et la tonne de mails (passionnants, bien évidemment) qui nous attend depuis un petit moment et on se glisse entre les pages foisonnantes du Faiseur de rêves.

Le jour du deuxième Sabbat de la douzième Lune, dans la ville de Désolation, une fille tomba du ciel.
Elle avait la peau bleue et le sang rouge.
Dans sa chute, elle s’empala sur un portail de fer forgé, atrocement déformé par l’impact. Elle demeura accrochée là, cambrée de façon improbable, aussi gracieuse qu’une danseuse sacrée en pâmoison au bras d’un amant, maintenue en place par un poinçon lisse dont la pointe, qui dépassait de son sternum, scintillait telle une broche. Elle frémit un cours instant lorsque son fantôme se libéra, puis de ses longs cheveux tombèrent en pluie des dizaines de bourgeons de roses de porcelaine. Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR

Le Faiseur de Rêves : un orphelin et une Cité (pas si) oubliée

Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR [ed. Gallimard Jeunesse]
Lazlo Lestrange a pour seul héritage un nom de famille accordé à tous les orphelins du royaume de Zosma… ce n’est pas peu dire que l’héritage est franchement léger. Mais qu’à cela ne tienne. Lazlo a un tempérament rêveur et il trouve une source (presque) inépuisable de contes et légendes auprès d’un moine revêche à qui il apporte ses repas… jusqu’à ce que le destin le conduise à la bibliothèque du royaume de Zosma. Il y devient apprenti et, par un beau jour, le conte qu’il préfère, celui de la légendaire Cité oubliée, dont même le nom a été arraché à la mémoire collective, prend vie sous ses yeux : des guerriers Tizerkane viennent chercher d’illustres chercheurs et savants afin de trouver une solution à un problème qui les laisse dans l’ombre depuis bien trop longtemps. Lazlo se faufile et parvient à se faire embarquer dans la grande aventure, aux côtés d’Eril-Fane « le Tueur de dieux », le meneur de cette grande expédition. À ces côtés ? Le « filleul d’or », Thyon Nero, brillant alchimiste dont le destin est étrangement lié à celui de Lazlo. Après une longue traversée, l’expédition arrive enfin à la Cité oubliée…

Les noms pouvaient se perdre ou s’oublier. Lazlo Lestrange était bien placé pour le savoir. Il avait autrefois porté un autre nom, qui avait sombré dans l’oubli telle une chanson que plus personne ne chante. C’était peut-être un patronyme ancien, exalté par des générations et des générations d’usage… ou bien un surnom donné par un être cher. Il se plaisait à le croire mais n’en savait en fait absolument rien. Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR

Le Faiseur de Rêves : une épopée ensorcelante

Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR [ed. Gallimard Jeunesse]
Si les premières pages m’ont semblé un peu confuses et brouillonnes, car Laini Taylor ne fait pas dans la dentelle et cherche à rentrer le plus rapidement possible dans le vif du sujet ; le résultat est un rendu un peu désordonné et parfois fastidieux… mais ce défaut s’estompe assez rapidement pour laisser place à une intrigue bien ficelée et, surtout, un imaginaire foisonnant qui déborde de partout et s’infiltre en nous. À la suite de Lazlo Lestrange, doux rêveur amateur de contes, de savoir et de livres, nous entrons dans un monde envoûtant fait de légendes devenues réalités, de dieux à la peau bleue et aux étranges pouvoirs, de guerriers valeureux et de paysages saisissants. Laini Taylor, avec son roman Le Faiseur de rêves, nous offre un univers immensément riche et onirique, peuplé de personnages attachants (mais parfois un peu trop laissés de côté au profit des deux personnages principaux) et de menaces. Laini Taylor mène sa barque avec adresse (en revanche, son écriture est loin d’être exceptionnelle et est parfois maladroite) et m’a aisément transportée dans son histoire fantastique et fantaisiste ; je me suis laissée porter avec beaucoup de plaisir et je suis très curieuse de découvrir les futurs développements de son intrigue dans le second tome (que je ne devrais pas tarder à me procurer).

Les murs scintillèrent, tel le soleil levant sur une mer houleuse. D’innombrables petites étoiles s’allumèrent. Ils ignoraient lequel d’entre eux les avaient crées. Peut-être tous les deux. De ces diamants de lumière infinis émanait un immense éclat, mais aussi une prise de conscience et un sentiment d’urgence. Sous le voile du rêve, ils savaient que l’aube approchait et que leur étreinte n’y survivrait pas. Le Faiseur de Rêves - Laini TAYLOR

Les détails du livre

Le Faiseur de Rêves

Auteur : Laini TAYLOR
Traducteur : Sarah DALI (V.O : Strange The Dreamer)
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Prix : 9,90 €
Nombre de pages : 736
Parution : 3/09/2020

Acheter le livre


Le faiseur de rêves

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos : le final tant attendu d’une série grandiose.

. 5 septembre 2020. Caroline D.