En haut !

La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos : le final tant attendu d’une série grandiose

[Carozine dévore le roman La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS - dès 13 ans]

Carozine lit le roman La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS
Entre deux décollages /recollages de flocons de neige sur les fenêtres, deux comptines chantées à tue-tête à grand renfort de gestes et deux destructions architecturales, je me lance dans cette chronique un brin nostalgique 🎵Un crocodile s’en allant à la guerre disait au revoir🎵 et pour cause puisque je vous parle du dernier tome d’une série littéraire que j’ai adorée, qui m’a transportée 🎵à ses petits-enfants🎵, qui m’a enthousiasmée et que je suis un peu triste de quitter : la série de La Passe-Miroir de Christelle Dabos. Puisque l’heure est aux adieux 🎵trainant sa queue🎵, il faut bien que je me résigne à vous parler de ce dernier tome de La Passe-Miroir : La tempête des échos. Il ne vous reste plus qu’à empoigner 🎵sa queue dans la poussière🎵 votre écharpe pour vous emmitoufler dedans, chausser des lunettes trop grandes et prendre une tasse de thé bien chaud et réconfortant pour vous plonger avec moi sur les traces d’Ophélie entre les pages de La Passe-Miroir, tome 4, La tempête des échos.

Il regarde la glace ; il n’a pas de reflet. Aucune importance, seule compte la glace. Elle est toute simple, pas très grande, pas bien droite non plus sur son mur. Elle ressemble à Ophélie.
Son doigt glisse sur la surface réfléchissante sans y laisser de trace. C’est ici que tout a commencé ou, selon le point de vue, que tout s’est terminé. En tout cas, c’est ici que les choses sont devenues intéressantes. Il se souvient comme si c’était hier du premier passage de miroir d’Ophélie, lors de cette nuit mémorable. La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS

La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos : Ophélie face aux effondrements

La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS [ed. Gallimard Jeunesse]
Petit récapitulatif ! Les adeptes de la série le savent, Ophélie est une jeune animiste (habitant sur l’arche joviale d’Anima) maladroite et au caractère plutôt bien trempé qui se trouve contrainte d’épouser Thorn, rigide et réfrigérant intendant de l’arche polaire du Pôle où tout n’est qu’illusion et tromperie. Deux tomes aidant en cela, Ophélie finit par tomber amoureuse de ce grand taciturne qui se révèle être toujours présent à ses côtés et honnête face à ses émotions. Leur mariage est censé apporter à Thorm la capacité exceptionnelle de lecture des objets d’Ophélie et de lui permettre de lire le Livre de Farouk, esprit de famille à la mémoire vacillante, afin de réhabiliter sa famille. Sauf que les choses ne se passent pas comme prévu et nos deux tourtereaux (un fugitif recherché et une fugueuse) finissent par se retrouver sur Babel afin de trouver des réponses à leurs questions sur Eulalie Dilleux, l’Autre et les échos.

🎵il s’en allait combattre les éléphants🎵 Avec La tempête des échos, les effondrements s’accélèrent. Des trous béants surgissent sur les différentes arches, pas une n’étant épargnée par ce phénomène qui sème la zizanie à Babel. Afin d’échapper à une éviction forcée, Ophélie intègre le mystérieux observatoire des Déviations, afin d’être utilisée dans un non moins mystérieux Programme alternatif, censé la mener à la Corne d’abondance utilisée par Eulalie Dilleux. De son côté, Thorn infiltrera l’observatoire grâce aux dangereux Généalogistes sous la couverture de grand inspecteur familial. Malheureusement, l’observatoire des Déviations semble générer plus de questions que de réponses et accentuer la séparation entre Ophélie et son ombre…

Ils marchèrent derrière elle à l’aveuglette, à travers des nappes successives de nuages. Du soleil ne leur parvenait qu’une lueur crépusculaire. Autour d’eux le monde se résumait à des silhouettes informes qui s’exclamaient, se mélangeaient, se séparaient dans une hystérie collective. C’était une émeute telle que Babel n’en avait pas connu depuis des siècles. La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS

La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos : le final abouti d’une merveilleuse saga

La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS [ed. Gallimard Jeunesse]
🎵ah les cro, cro, cro, ah les cro, cro, cro, ah les crocodiles🎵 Je suis tout simplement époustouflée par la virtuosité de Christelle Dabos, par sa plume légère et sensible, ses personnages travaillés et tous dotés d’une finesse psychologique, par son univers… J’ai été charmée par La Passe-Miroir dès les premières pages du premier tome et ce charme n’a jamais été rompu. 🎵sur les bords du Nil🎵 Forcément, je suis un peu déçue que ce soit déjà fini. J’ai pris tellement de plaisir à voyager aux côtés d’Ophélie, à voir son amour pour Thorn frissonner pour mieux se déployer (et là se tient ma petite déception face à ce dernier tome de La Passe-Miroir : j’aurais aimé avoir un peu plus d’Ophélie et de Thorn ensemble, face à face, car Christelle Dabos a toujours eu le chic pour les sublimer l’un et l’autre ensemble, avec leurs défaillances et leurs qualités qui se complètent, bref !), à l’observer prendre de l’assurance et voler de ses propres ailes en faisant face à ses choix et aux pertes qu’ils imposent parfois. En l’espace de trois tomes, Ophélie est devenue une héroïne affirmée. 🎵ils sont partis🎵 Ce dernier tome voit Ophélie et Thorn devenir plus proches que jamais et, évidemment, confrontés aux incertitudes de chaque couple quand on s’aperçoit qu’il reste une partie insondable chez l’autre… et, là encore, Christelle Dabos fait dans la dentelle, avec subtilité et sans jamais sombrer dans la mièvrerie. Alors, oui, je suis un peu triste à l’idée de ne plus avoir de nouvelles de ces deux oiseaux particuliers qui m’ont fait vibrer. Et, oui, je suis un peu triste de quitter cet univers foisonnant aux objets qui s’animent en fonction des personnalités. La Passe-Miroir est un formidable roman d’apprentissage, abouti, plein d’humour, de tendresse et d’intelligence. Une oeuvre merveilleuse qui restera nichée dans mon coeur. 🎵ils sont partis, n’en parlons plus🎵

Elle repensa à ce train (…). A toutes les réponses demeurées à Babel, dont Thorn et elle s’éloignaient un peu plus chaque seconde. A ce monde en miettes où ils n’avaient pas su trouver leur place, elle la fugueuse, lui le fugitif. Au passé qu’Eulalie Dilleux avait bouleversé et à l’avenir dont l’Autre voulait les priver. A l’observatoire des Déviations qui était, en cet instant précis, en train de reproduire les mêmes erreurs (…). La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos - Christelle DABOS

Pour revenir en arrière :
La découverte avec le Livre 1 de la Passe-Miroir : les fiancés de l'hiver
L'émerveillement avec le Livre 2 de la Passe-Miroir : les disparus du Clairdelune
L'aboutissement avec le Livre 3 de la Passe-Miroir : la mémoire de Babel

Les détails du livre

La Passe-Miroir, Livre 4, La tempête des échos

Auteur : Christelle DABOS
Illustrateur : Laurent GAPAILLARD
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Prix : 19,90 €
Nombre de pages : 566
Parution : 28 novembre 2019

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : La reine sous la neige : une petite bulle rose pour la fin d’année.

. 10 décembre 2019. Caroline D.