En haut !

Young Adult ou le refus de grandir

[Critique du film Young Adult de Jason Reitman & Diablo Cody]

5 Mars 2012

Carozine va au cinéma : Young Adult
Il était grand temps de revenir aux divertissements abandonnés pendant quelques temps et, bien que les films n'aient pas manqué à l'appel ces derniers temps, un seul a eu le mérite de m'amuser prodigieusement car il me rappelle un certain Moi mais également une Mademoiselle I. qui m'attendrit. Young Adult [Jason Reitman & Diablo Cody] est un bon petit film qui décoiffe et se joue des conventions. Charlize Theron y campe une géniale Mavis Gary qui aurait tendance à refuser de grandir, tel Peter Pan, absolument. Et pour une Caro(z)ine qui refuse qu'on l'appelle Madame pour l'excellentissime raison qu'elle refuse d'être une dame, quel autre sujet aurait pu mieux me toucher ?! Young Adult est signé, du côté de la réalisation, par Jason Reitman (In the Air et le truculent Thank You For Smoking, qui valait son pesant de cacahuètes) et, pour le scénario, par Diablo Cody (le décoiffant Juno et la série TV United States Of Tara). Young Adult avait donc tous les ingrédients nécessaires à un bon film et se classe parmi les pépites de 2012.

Young Adult : des livres pour ado, un chien et de l'alcool

Young Adult [Jason Reitman & Diablo Cody] avec Charlize Theron
Fraichement divorcée, Mavis Gary vit dans une tour sans charme avec vue sur les immeubles de Mineapolis, en compagnie de son chien, une petite touffe de poils blanche, dont elle s'occupe avec parcimonie et qu'elle aime particulièrement planquer dans un sac rose bonbon. Le métier de Mavis est d'être nègre pour une série de livres destinés aux ados (genre littéraire appelé "Young Adult" et bien connu des libraires dont ce genre envahit les rayons) qui fonctionnait très bien fut un temps mais qui commence manifestement à lasser les lectrices en mal de romantisme couleur barbe-à-papa car Mavis est priée de plancher sur le dernier tome de la saga. C'est alors qu'elle reçoit par email le faire-part de naissance, sur lequel s'étale une large tête de gremlin bigleux surmontée d'un bonnet, envoyé par la femme de son ex, pas son ex mari, non non, mais bien l'ex de sa grande histoire d'amour du lycée : Buddy Slade. Après avoir largement picolé dans un bar avec une tête à claques inintéressante qu'elle ramènera tout de même chez elle, Mavis décide de prendre son chien et son t-shirt Hello Kitty, de les installer dans sa Mini Cooper et de prendre la direction de sa ville natale, Mercury... avec la ferme intention de remettre le grapin sur sa flamme de lycée : Buddy.

Young Adult : une Charlize Theron qui dépote

Young Adult [Charlize Theron]
Evidemment, le retour de la jolie et blonde Mavis dans la petite ville qu'elle a toujours méprisé sera loin de se passer comme elle l'imaginait. Non seulement il semblerait que tous ceux qu'elle considère comme des losers de première pour avoir choisi une vie étriquée et s'énorgueillir d'avoir un nouveau Pizza Hut la voient, elle, comme une cinglée loin d'avoir réussi sa vie dans la grande ville dont elle est si fière, mais un geek handicapé au ventre grassouillet semble vouloir lui mettre des batons dans les roues dans sa quête du saint graal Buddy. Elle, l'ex star du lycée, celle qui fut élue "Mademoiselle Meilleurs Cheveux", ne parviendrait pas à ses fins grâce à son charme légendaire ? Pas grave, il restera à Mavis la solution de sombrer dans l'alcool ; solution qui sera renforcée par son retour dans le foyer parental pour un déjeuner désopilant qui montre bien l'écart qui existe souvent entre des parents attachés à une certaine image de leur enfant et la fille flirtant avec l'alcoolisme et la dépression. Autre solution : s'incruster à tous les petits événements jalonnant la vie palpitante de ces provinciaux en y faisant retentir ses talons aiguilles.

Young Adult : un film pas si crétin

Young Adult [Jason Reitman & Diablo Cody] : Charlize Theron
Tiraillée entre son jogging / t-shirt Hello Kitty et ses tenues sexy (qui lui prennent bien du temps à mettre en place), Charlize Theron offre une performance magistrale et campe divinement cette femme de 37 ans que la vie ordinaire de gens heureux de leur sort ne tente pas plus que cela... et qui se trouvera contrainte d'admettre la réalité face à un libraire tenace : elle n'est pas l'auteur adulé de la série littéraire dont elle se vante et qu'elle cherche par tous les moyens à signer (elle n'est que le nègre) et la série commence à faire un sérieux flop, avec ou sans dédicace. Intelligent et sensible, Young Adult évite les écueils et ne transforme pas notre Mavis Gary en adolescente attardée. Encore heureux ! Car après tout, le refus d'être une dame comme il faut mais qui veut simplement vivre sa vie comme elle l'entend ne signifie pas pour autant être une ado de 15 ans qui claque les portes. Entre son alcoolisme, son égoïsme et ses réparties désagréables, Mavis Gary (et Charlize Theron par la même occasion) est tout simplement extraordinaire !

PS. : le film sort le 28 mars 2012

Bande-annonce du film Young Adult [Charlize Theron]

Les détails

Petits secrets de Young Adult

Créateurs : Jason REITMAN & Diablo CODY
Mavis Gary : Charlize THERON
Matt Freehauf : Patton OSWALT
Buddy Slade : Patrick WILSON

Acheter


Young Adult

5 mars 2012

I am not devoid of humour

Autres séries de Carozine : Dexter : quand la religion se heurte au pragmatisme [saison 6]

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives