En haut !

Life : série policière zen

[Critique de la série TV Life de Rand Ravich -saison 1]

23 Juil. 2010

Carozine regarde Life
Petite série diffusée sur TF1 depuis mars 2009 (et oui, je viens seulement de la découvrir car tel Obélix face à l'invasion de la Gaulle -ou dans ce cas précis de la lobotomisation façon TF1- je ne possède pas de télévision dans le placard à balais qui me sert d'appartement), Life a le mérite de sortir des sentiers (re)battus de la série policière traditionnelle : son héros, Charlie Crews, vient de reprendre son poste de lieutenant après 12 années à croupir en prison, sans manger de fruits mais en apprenant par coeur le livre du zen (un peu comme dans Black Books, oui oui), et surtout après avoir empoché la rondelette somme de 50 millions de dollars comme dédomagement pour ses (nombreuses) années perdues.
Accusé du meurtre de son meilleur ami et de la famille de ce dernier, mais disculpé grâce à des tests ADN exigés par sa charmante avocate (vous me direz "normal, ils n'allaient pas montrer un boudin, tout de même", certes), Charlie Crews n'a, en toute logique et malgré son livre du zen, de cesse de retrouver les auteurs de cette machination. Car machination il y a, bien sûr ! et là, je vois se dresser instantanément les oreilles des amateurs de complots ourdis par la CIA et feu J. Edgar Hoover, qui peut-être de sa tombe trame de sombres machinations et tire les ficelles de Life, allez savoir.

Life : les pensées zen (ou non) d'un ex prisonnier

Life [Rand Ravich] avec Damian Lewis
Cette petite parenthèse paranoïaque close, poursuivons donc l'intrigue de Life : marqué par ces 12 années de prison, Charlie Crews, le très roux héros de Life, ne cesse d'étonner sa partenaire (encore une qui n'est pas un boudin, soit dit en passant), Dani Reese, dont le passé est tout aussi cahotique que celui de son co-équipier, par sa philosophie de bazar, ses phrases sybillines et son analyse acérée des situations. Malgré une apparence (et surtout un jeu d'acteur) quelque peu insipide, Charlie Crews réussit à se rendre attachant par son caractère imprévisible, sa surprise face au développement des nouvelles technologies et à son petit côté désagréable qui rappelle l'acerbe et délectable Docteur House. Si l'on passe outre l'aspect propret et bien pensant de cette série télévisée, Life reste une excellente surprise : le duo de policiers aux passés sinueux et aux personnalités antinomiques fonctionne bien ; et surtout, la série Life est dotée d'une bonne dose d'auto-dérision, ce qui n'a rien pour déplaire.

Life : une série policière bien ficelée

Life [saison 1]
Life mêle allègrement et intelligemment intrigue de fond et petites enquêtes ; Life gagne donc son titre de série TV fort appréciable et bien tournée, bien que pas franchement révolutionnaire.

Et pour la route et surtout parce que ça me démange : une petite citation tout droit sortie de la série Life !
Anger ruins joy. Steals the goodness of my mind.
Forces my mouth to say terrible things.
Overcoming anger brings peace of mind. Leads to a mind without regrets. If I overcome anger, I will be delightful and loved by everyone. [Charlie Crews]
Et enfin, le plus quiche de tous : j'ai nommé le livre du zen que Charlie Crews se met en boucle dans sa belle voiture pimpante :
What we learned as children, that one plus one equals two, we know to be false. One plus one equals one. We even have a word for when you, plus another, equals one. That word is love.
Avouez que c'est hilarant. Life is good ! Non ? Le jeu de mot de trop ? bon.

PS. pour les séries addicted : Damian Lewis a été recruté depuis pour jouer l'un des héros de Homeland, une série qui vaut franchement le détour... haletante à souhait !

Bande-annonce de Life - saison 1 [NBC]

Les détails

Petits secrets : Life

La NBC a reproduit sur son site le mur de la conspiration auquel Charlie Crews ajoute un élément à chaque épisode ; à vous donc de jouer les Sherlock Holmes !
Créateur : David RAVICH
Charles « Charlie » Crews Jr. : Damian LEWIS
Dani Reese : Sarah SHAHI
Ted Earley : Adam ARKIN

Acheter


Life
Saison 1

23 juillet 2010

What's the gist, physicist?

Plus de séries avec Carozine : Worst Week : (hilarantes) mésaventures d'un poisseux monsieur tout le monde

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives