En haut !

Homeland : suspense et djihadistes

[Critique de la série TV Homeland (saison 1) créée par Howard GORDON & Alex GANSA]

13 Sept. 2012

Carozine regarde des séries TV : Homeland
En manque de série pendant la trêve estivale (fort longue dans certains cas et avouez que c'est tout de même un comble que toutes les séries TV s'arrêtent en même temps !), il devenait urgent d'élargir mes horizons et de me pencher sur le cas de la série TV made in USA : Homeland, diffusée par Showtime (et dont le (non ?) héros apparaissait dans la série Life qui s'est achevée en queue de cochon). Encensée par les blogs, la série TV Homeland ne pouvait que m'intriguer : un brave soldat américain revenant au pays après des années d'emprisonnement (c'est fou comme cela nous rappelle Life... Damian Lewis serait-il friand des rôles de rescapés ?!) et soupçonné de trahison... cela titille forcément la curiosité. Que les amateurs de complots ou autres camps de concentration perdus dans les champs de maïs texans se mettent au garde à vous, car, avec Homeland (créée par Howard Gordon et Alex Gansa), ils seront servis ! Place, mesdames et messieurs ! La série TV Homeland (dont je vous présente ici la saison 1 en attendant la suite des aventures de nos deux compères, mais la saison 2 sera diffusée sous peu aux USA !) va dépoter dans les chaumières.

Homeland : espionnage ; complots et tension

Homeland : Damian Lewis & Claire Danes
Il était une fois un rouquin fort fort barbu qui croupissait depuis huit longues années dans un cachot planqué au fin fond du désert irakien, retenu captif par les abominables hommes d'Abu Nazir (nouvel ennemi public Numéro 1 de la CIA car potentielle tête pensante d'Al Qaïda). D'adorables et loyaux soldats américains le découvrent lors d'une attaque : les images du barbu hirsute font alors le tour du monde. Ni une ni deux, le gouvernement américain rapatrie le héros dont il a besoin pour se redonner un coup de pep... sous le regard inquiet et inquisiteur de Carrie Mathison, convaincue que le Marine est en fait un agent à la solde d'Abu Nazir. Pourquoi donc, me direz-vous ? A-t-elle une dent contre les roux après avoir été maltraitée dans la cour de récréation par l'un de ses camarades poil de carotte ? Que nenni ! Alors qu'elle était en mission à Bagdad, Carrie a obtenu, in extremis, l'information selon laquelle l'un des prisonniers américains d'Abu Nazir aurait été récupéré par Al Qaïda. Manque de bol pour le sergent Nick Brody, il est le seul et unique soldat américain sorti vivant de son calvaire. Mais pourquoi diantre a-t-il survécu et pas son camarade ? Pourquoi avoir été retenu aussi longtemps dans les geôles irakiennes ? Pourquoi frétille-t-il des doigts à chaque fois qu'il passe à la télévision ? Pour la blonde Carrie, une seule explication valable : il envoie des messages aux hommes d'Al Qaïda... et elle n'en démord pas. Pendant qu'elle surveille de près Brody, ce dernier tente, tant bien que mal, de retrouver sa vie, entre un petit garçon qu'il a quitté à l'âge de 4 ans et qui ne se souvient que bien peu de son cher papa, une ado en crise toute dévouée à haïr sa mère et une femme ayant trouvé le réconfort dans les bras du meilleur ami de son pas si défunt mari. Oups.

Homeland : efficace et bien ficelé

Homeland [Howard GORDON & Alex GANSA]
Où diantre se cache la vérité ? (Rassurez-vous, celle-ci n'est pas ailleurs, cela élimine déjà les complots intergalactiques de la liste... ouf !). Carrie a-t-elle raison de soupçonner un Marine propre sur lui, ayant décidé de jouer la carte du héros national ? ou se laisse-t-elle emporter par ce qu'elle souhaite désespérément être la vérité pour éviter un deuxième 11 septembre ? Eh oui ! Bien évidemment, l'ombre du 11 septembre rôde dans Homeland (logique, vous me direz). Bref. Des rebondissements. Des personnages loin d'être manichéens. Des escorts de luxe et des colliers de diamants qui s'envolent dans la nature. Des politiques avides de récupérer un héros... Homeland possède tous les ingrédients pour tenir en haleine, sans tomber dans le cliché. L'excellente surprise de la rentrée, en somme !! (d'autant que mon petit doigt m'a soufflé que la diffusion en France, sur Canal+, débute ce soir... et que la saison 2 reprend le 30 septembre outre-Atlantique. Chic !).

Bande-annonce de Homeland - saison 1 [Showtime]

Les détails

Petits secrets de Homeland

Scénariste : Horward GORDON & Alex GANSA
Nicholas Brody : Damian LEWIS
Carrie Mathison : Claire DANES
Saul Berenson : Mandy PATINKIN.

13 septembre 2012

What's the gist, physicist?

Autres séries de Carozine : The Dark Knight Rises... ou tombe à plat

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives