En haut !

Pierre de lune : l'invention so british du polar

[Critique du roman Pierre de lune - William WILKIE COLLINS]

25 Nov. 2010

Il est de ces auteurs que l'on se bénit d'avoir découvert car jamais ils ne nous déçoivent ; il est de ces auteurs d'une telle puissance narrative que tout s'efface autour de vous, y compris l'odeur nauséabonde d'un clochard en train de se couper les ongles de pieds (crasseux) en face de vous dans le métro ; il est de ces auteurs que vous avez envie de partager avec la terre entière car ils valent largement d'être connus et William Wilkie Collins est l'un de ces auteurs que j'affectionne tant. Le premier roman que j'ai lu fut Pierre de Lune, probablement sa plus grande oeuvre avec la Femme en blanc (dont furent tirés films et comédies musicales qui attirèrent les foules londoniennes pendant de longues années), et qui fut le prémice victorien des romans policiers. Et le fait que William Wilkie Collins, grand adepte d'opium, ne se souvenait pas d'avoir écrit une grande partie de son roman Pierre de Lune ne change rien à son habileté, voire à sa perfection : Pierre de Lune est une oeuvre somptueuse, un roman qui vous embarque dans un tourbillon d'aventures, fleure bon les Indes et les mystères sacrés.

Pierre de lune : un diamant bien mystérieux

Pierre de lune - William WILKIE COLLINS [Ed. Phébus Libretto]
Le jour de ses dix-huit ans, la jeune et douce Rachel Verinder reçoit, en héritage de son cher père, un sublime diamant, la Pierre de lune... qui, suite au traditionnel dîner d'anniversaire mondain tenu dans la demeure familiale, disparaîtra mystérieusement pendant la nuit et délivrera peu à peu ses secrets : elle fut, jadis, dérobée, dans un temple sacré perdu dans la jungle indienne, par un avide officier anglais. Mais qui a pris possession de cette Pierre de lune ? Les convives étaient nombreux le soir de la fête d'anniversaire et suspecter les singuliers brahmanes débarqués depuis quelques jours à la suite de la Pierre de lune serait peut-être trop facile et pourrait masquer la vérité...
Sur les lieux, interviendront le glacial mais efficace sergent Cuff, ayant une grande passion pour les roses (et nous rappelant vaguement Sherlock Holmes, qui, finalement, était de la même nationalité), un médecin fasciné par le traitement à l'opium (William Wilkie Collins y aurait-il décelé un alter ego ?), une vieille fille dévote, un cousin volontaire et amoureux de la jolie Rachel Verinder, le vieux serviteur Betteredge... une galerie de personnages bien fournie !

L'autre invité, assis à la droite de ma jeune maîtresse, était un homme connu, un célèbre explorateur, Mister Murthwaite, qui avait pénétré, souvent au risque de sa vie, dans les parties les plus secrètes des Indes, dans des contrées qu'aucun Européen n'avait encore approchées. C'était un homme grand, maigre, nerveux, brun et silencieux. Il paraissait fatigué, mais son regard était cependant ferme et attentif. On prétendait qu'il était las de la vie monotone de nos pays, et qu'il désirait retourner dans les régions sauvages de l'Orient.Pierre de lune - William WILKIE COLLINS

Pierre de lune : une intrigue envoûtante

Pierre de lune - William WILKIE COLLINS
Mais la grande force de William Wilkie Collins, avec Pierre de lune, est de servir son impeccable intrigue par une écriture s'adaptant aux personnages racontant l'histoire. Car Pierre de lune prend des allures de roman épistolaire et expose chaque protagoniste de l'histoire en leur faisant prendre la parole : chacun viendra ainsi nous raconter, à sa façon, les événements qui advinrent... permettant ainsi à W. Wilkie Collins d'exposer certains événements et de laisser des zones d'ombre et d'incertitude nous maintenant en haleine ; page après page, nous supposons et nous élaborons de fumeuses hypothèses guidées par le doute distillé par William Wilkie Collins. Dans Pierre de lune, William Wilkie Collins entretient savamment le suspense car les pistes ouvertes, toujours plus nombreuses, par les protagonistes portent finalement plus de mystère qu'elles n'aident à élucider l'énigme de la disparition de la Pierre de lune. Et que dire de ces « sables frissonnants » qui engloutissent objets et personnes ayant la malchance d'y sombrer ? William Wilkie Collins est passé maître dans l'art de créer un suspense haletant saupoudré d'une once d'inquiétude ne laissant le lecteur en repos qu'au dernier mot de son roman (nimbé de l'ambiance désuète de l'époque victorienne). A masterpiece, comme diraient nos amis anglo-saxons.

Quand ce fut mon tour de quitter la pièce, ma jeune maîtresse, toujours aimable avec le vieux serviteur qui l'avait vue naître, m'arrêta soudain.
- Regardez, Gabriel, dit-elle, en faisant miroiter la pierre dans un rayon de soleil qui arrivait de la fenêtre.
Dieu nous garde ! C'était donc LE diamant, presque aussi gros qu'un oeuf de pluvier. La lumière qu'il répandait évoquait celle de la pleine lune. Si vous baissiez les yeux sur la Pierre, vous les plongiez dans un or profond qui absorbait tout entier votre regard. Ce joyau, que vous pouviez tenir entre vos doigts, semblait aussi insondable que le ciel.Pierre de lune - William WILKIE COLLINS

Les détails du livre

Pierre de Lune

Auteur : William WILKIE COLLINS
Editeur : Le Masque
Prix : 8.55 €
Pages : 574
Parution : 5 mai 2008.

Acheter le livre


Pierre de
lune

25 novembre 2010

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : La belle lisse poire du prince de Motordu

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives