En haut !

Lecture de rentrée : On ira voir la mer

[Critique du roman On ira voir la mer - Olivier ADAM]

22 Sept. 2010

Carozine lit On ira voir la mer
Vous vous demandez peut-être "mais que diable lire en ce morne début de rentrée" ? La réponse est surtout pas On ira voir la mer de Olivie Adam qui, soit dit en passant ne figure absolument pas dans la liste de la rentrée littéraire (cependant, Olivier Adam fait bien partie de la rentrée littéraire avec Un Coeur régulier, histoire d'une jeune fille débarquant dans un village japonais dont les seuls touristes sont les candidats au suicide, ce qui peut potentiellement être intéressant comme histoire, mais vu à quel point j'ai apprécié On ira voir la mer, je ne suis pas certaine d'investir dedans). Toutefois, On ira voir la mer présente l'indéniable avantage d'être disponible en bibliothèque, ce que vous évitera ainsi de dépenser (vainement) 8.20 €. Avouez que cela représente un argument non négligeable.

On ira voir la mer : histoire de révoltés... inachevée

On ira voir la mer - Olivier ADAM [Ed. L'école des Loisirs]
Olivier Adam nous conte donc l'histoire de deux adolescents : Olivier et Lorette, unis par d'étranges liens oscillant entre amour et fraternité depuis le CM2, comme l'auteur se complaît à nous le rappeler. C'est à travers le regard d'Olivier que l'on perçoit la turbulente Lorette, véritable écorchée vive silencieuse et (auto)destructrice.
Olivier Adam, manifestement on aime (puisqu'il est généralement encensé par les critiques et d'ailleurs l'un de ses livres, Je vais bien ne t'en fait pas à donner un film émouvant et beau) ou on n'aime pas. Malheureusement pour l'écrivain de Saint Malo, cette première lecture de sa plume n'aura franchement pas convaincu Caro(z)ine ! L'écriture est sèche et composée de phrases ridiculement courtes donnant une impression de vide ; et quand, au bout d'une heure de lecture (fort heureusement Olivier Adam a le mérite de faire court et donc de se lire rapidement), on referme le livre, on se retrouve quelque peu décontenancé(e) : les personnages sont effleurés, puisqu'Olivier (le personnage) préfère faire l'autruche plutôt que de connaître les histoires de ses proches : la mort du frère jumeau de Lorette n'est pas approfondie, quant à la rencontre d'Olivier avec Léa et Samir dans un foyer d'éducation, elle est quasiment inexistante.
On ira voir la mer est donc une franche déception et il est fort peu probable que je me fende d'une critique du Coeur régulier, car après un rapide feuilletage en librairie, il semble qu'Olivier Adam soit un véritable adepte des phrases courtes et donc débourser 18 € pour me coltiner de nouveau une écriture laborieuse ne m'enchante pas plus que cela !

Les détails du livre

On ira voir la mer

Auteur : Olivier ADAM
Editeur : L'école des loisirs
Prix : 8.26 €
Pages : 152
Parution : 28 février 2002.

Acheter le livre


On ira voir
la mer

22 septembre 2010

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Orgueil et préjugé : dépoussiérez Jane Austen

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives