En haut !

No et Moi : une histoire touchante

[Critique du roman No et Moi de Delphine de Vigan]

2 Mai 2012

Comme j'ai de lourdes tendances monomaniaques et que j'aime faire les choses dans le désordre, je me suis attaquée à l'oeuvre de Delphine de Vigan (découverte avec Rien ne s'oppose à la nuit, que j'avais vraiment beaucoup apprécié) à rebrousse-poil. Et j'ai donc investi dans No et moi (adapté au cinéma par Zabou Breitman, si jamais vous désirez briller lors de votre prochain dîner mondain)... qui a confirmé mon engouement pour Delphine de Vigan. L'investissement en question a, pour la petite histoire, largement été favorisé par le fait qu'il m'incombait de faire le réassort du rayon poche et que No et Moi se trouvait, bien heureusement pour moi, dans la pile de livres. Ce fut une très jolie découverte, émouvante et sensible, tout en étant si délicatement écrite... En somme, No et Moi, de Delphine de Vigan, m'a bouleversée ! Il n'en fallait pas moins pour que je rapatrie cet article de mon ancien blog littéraire vers Carozine pour vous en faire part car No et Moi fut un vrai coup de coeur et il mérite que l'on s'y attarde. Pour une fois qu'un auteur contemporain me plaît !!

No et Moi : une ado, une clocharde et une histoire somptueuse

No et Moi - Delphine de Vigan [Ed. Le Livre de Poche]
No et moi débute sur un instant de panique, en pleine classe de sciences économiques, vécu par Lou Bertignac, 13 ans et se retrouvant en Seconde pour cause de neurones bien affutés et fonctionnant à toute vapeur (un peu trop, même). Monsieur Marin lui signale que son nom est absent de la liste des exposés ; Lou perd contenance et bafouille qu'elle présentera un exposé sur les jeunes femmes sans abri, le pourquoi du comment du parce qu'elles terminent dans la rue, parce que, voyez-vous mon bon monsieur, cela s'intègre diablement parfaitement dans un cours de sciences économiques... et sociales. Monsieur Marin frétille d'impatience et Lou se retrouve, bien ennuyée, gare d'Austerlitz à regarder l'émotion submergeant les quais de la gare au moment des séparations ou des retrouvailles, quand une main tapote son épaule et qu'une voix appartenant à une jeune femme lui demande une cigarette. No(lwenn), une dent en moins et les cheveux sales, vient d'entrer dans la vie de Lou. De fil en aiguille, une amitié va se nouer entre les deux jeunes femmes qui, chacune à leur manière, sortent du cadre de la société : Lou, trop intelligente, intrigue et indispose les gens ; No, sans abri et rejetée par sa mère, ne fait tout simplement pas partie de ce monde. Et, qui sait ?, aider No pourrait peut-être sauver Lou et sa famille qui se décompose doucement.

Parfois, je la laisse là, devant une chope vide, je me lève, je me rassois, je m'attarde, je cherche quelque chose qui pourrait la réconforter, je ne trouve pas de mots, je n'arrive pas à partir, elle baisse les yeux, elle ne dit rien. Et notre silence est chargé de toute l'impuissance du monde, notre silence est comme un retour à l'origine des choses, à leur vérité.No et moi, Delphine de Vigan

No et Moi : sensible et pudique

No et Moi - Delphine de VIGAN [Ed. JC Lattès]
No et moi m'a beaucoup touchée et émue. Peut-être parce que le personnage de Lou me ressemble : son recul devant les mots qui semblent s'enfuir à l'instant même où on les prononce ; sa peur des exposés et des prises de parole devant un public (mais oui, je connais mieux que quiconque cette peur si envahissante et tenace qu'elle déclenche des maladies improbables et parfois salvatrices). L'histoire est, par ailleurs, très émouvante : cette amitié bancale et dévorante fascine, de même que la présence charismatique de No... qui semble être un élément salvateur. Delphine de Vigan aborde avec finesse cette amitié particulière reliant deux êtres ne parvenant pas à trouver leur place dans la société ; le style est fluide tout en s'adaptant à celle qui est au coeur de l'histoire : Lou, petite fille de 13 ans, décontenancée par son QI de 160 et son incapacité à s'intégrer. No et moi est une très belle histoire, pleine de tendresse et d'émotion, de gravité abordée avec une pointe de légèreté. Un joli tour de passe-passe qui envoûte, déconcerte et entraîne le lecteur dans un tourbillon jusqu'au point final. Une belle prouesse, en somme ! Peut-être que d'autres lecteurs ne trouveront pas dans No et Moi le même écho, toujours est-il qu'ils devraient cependant passer un très bon moment à dévorer cette fable des temps modernes.

Parfois je me dis que Thaïs aussi devait être intellectuellement précoce, c'est pour ça qu'elle a lâché l'affaire, quand elle a compris quelle galère ça allait être, et que contre ça il n'y a rien, pas de remède, pas d'antidote. Je voudrais seulement être comme les autres (...).No et moi, Delphine de Vigan

Les détails du livre

No et Moi

Auteur : Delphine de VIGAN
Editeur : Le Livre de Poche
Prix : 5.80 €
Nombre de pages : 256.
Parution : 11 mars 2009.

Acheter le livre


No et moi

2 mai 2012

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le livre perdu des sortilèges : de la magie & coup de coeur

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives