En haut !

Neige... un chef d'oeuvre ? Vraiment ?!

[Critique du roman Neige - Orhan PAMUK]

9 Mai 2012

Amis internautes, voici le retour du couperet de la page 100 ! Sur les conseils (peu avisés, cette fois) d'une amie libraire à qui je demandais un grand roman me laissant pantoise et pantelante, cette dernière m'orienta vers Neige de Orhan Pamuk. Bien mal lui en prit car lors de notre rencontre suivante, je pris un malin plaisir à lui écraser le livre sur le haut du crâne. Neige de Orhan Pamuk n'aura pas réussi à me garder alerte après la 101e page : le couperet de la page 100 est tombé (et a déjà eu bien du mal à ne pas foudroyer le livre avant cette page fatidique) ; Neige de Orhan Pamuk a fini dans un sombre recoin de ma bibliothèque (et il ne peut pas se plaindre de son sort car il aurait même pu finir sous mon bureau afin de le caler sur mon parquet pas droit).

Neige : de la religion, des extrêmistes et des poètes

Neige - Orhan PAMUK [Ed. Folio]
Malheureusement pour vous, aimables lecteurs, 100 pages d'un roman en comportant 625 ne donne pas vraiment un très bon aperçu et il m'est donc franchement impossible de faire un résumé intégral de Neige. Toutefois, je vais m'appliquer à retranscrire le début, d'une effroyable lenteur, de ce roman présenté par la quatrième de couverture comme étant "à suspense". Ahem. Il y a de grandes chances pour que le rédacteur de cette quatrième de couv' et moi n'ayons absolument pas les mêmes notions de "suspense"car ces 100 premières pages furent tout bonnement soporifiques. Figurez-vous que le poète turc Ka se rend dans la ville de Kars, en Anatolie, alors que la ville est recouverte de neige (notez que "Neige" est également le titre d'un poème que Ka n'a jamais écrit...) et est en ébullition pour cause d'élections. Et pourquoi diable Ka se rend-il dans le trou du cul de la Turquie ? Pour mener l'enquête sur d'étranges suicides de jeunes femmes voilées. Et accessoirement parce qu'il espère bien remettre la main sur une amourette de lycée. A peine un pied dans la ville de Kars que Ka se trouve harponné par le chef de la police locale et à copiner avec l'ex mari de l'amourette, Muhtar (qui se présente aux élections, en tant que leader du parti religieux).

- Mais je n'ai pas de poème Neige, et je n'irai pas non plus au théâtre demain soir. Votre information va être fausse. - N'en soyez pas aussi certain. Face aux informations que nous sortions alors que les événements ne s'étaient pas encore produits, de très nombreuses personnes, nous méprisant et estimant que nous ne faisions pas de journalisme mais de la divination, ont ensuite constaté que les événements se déroulaient de bout en bout comme nous l'avions écrit (...).Neige - Orhan PAMUK

Neige : soporifique (et je vais très certainement me faire huer pour cela)

Neige - Orhan PAMUK
Entre les débats religieux sur l'importance du voile, les mécréants et autres écoutes d'une conversation entre (feu) le directeur de l'école ayant refusé le port du voile dans l'enceinte de l'établissement et son assassin, autant dire que Orhan Pamuk m'a complètement perdue. L'écriture est fluide mais cela ne suffit pas à retenir une Caro(z)ine qui attendait du "suspense" à chaque page tournée, ou presque. A défaut d'un suspens haletant, j'aurais donc eu de longs monologues sur l'islam... ce qui fut loin de me captiver. Le débat entre le directeur et son assassin aura eu ma peau : Neige de Orhan Pamuk aura été refermé à la page 100 (laborieusement atteinte) ; la nature du fanatisme religieux continuera de reposer en paix entre les pages 101 et 624. Malgré les platitudes de La solitude du docteur March, Neige obtient, pour l'instant, la palme du roman le plus soporifique. Ceci n'étant que l'humble point de vue d'une lectrice pourtant amoureuse de Proust et l'on ne peut pas dire que Monsieur Madeleine se précipite pour annoncer un événement.

Les détails du livre

Neige

Auteur : Orhan PAMUK
Editeur : Folio
Prix : 8.65 €
Pages : 640.
Parution : 5 avril 2007.

Acheter le livre


Neige

9 mai 2012

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : L'armoire des robes oubliées : une histoire de femmes

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives