En haut !

Mon vieux et moi : une histoire de tendresse

[Critique du roman Mon vieux et moi - Pierre GAGNON]

Carozine lit : Mon vieux et moi - Pierre GAGNON
Une fois n'est pas coutume, en ce moment, Caro(z)ine trouve enfin le temps de lire... grâce à ses nombreux (et longs) trajets en métro, entrecoupés d'accordéon sonnant faux, de chanteuses à la voix de crécerelle et autres mendiants agitant frénétiquement leur gobelet plein de centimes. Cela dit, c'est avec plaisir que je m'adonne de nouveau à l'un de mes passe-temps favoris et que je me rassasie de livres en tout genre. Et après les aventures tourmentées des pirates sur l'Ile des Perroquets, voici de la tendresse à en revendre avec Mon vieux et moi, tout petit livre signé Pierre Gagnon. Comme le titre l'indique, Mon vieux et moi est issu de la plume (ou du clavier) d'un auteur contemporain et j'ai tendance à ne pas les apprécier follement, mais Pierre Gagnon, malgré des phrases souvent courtes et du vocabulaire de tous les jours, tire bien son épingle du jeu.

Mon vieux et moi : un retraité adopte un vieux croulant

Mon vieux et moi - Pierre GAGNON [Ed. Autrement]
Pierre Gagnon, autant le dire tout de suite, était un illustre inconnu au bataillon de Carozine, jusqu'à cette semaine ; venu du fin fond de cette lointaine et froide contrée qu'est le Canada, et plus précisément d'une ville au nom imprononçable, à savoir Arthabaska, Pierre Gagnon a tout de même jugé bon de faire carrière à Québec, en tant que... musicien. Il se mettra à l'écriture par la force des choses et par son envie de faire partager sa lutte contre le cancer avec ce qui est censé être son best-seller : 5-FU(que je n'ai pas lu). Mais très franchement, on s'en tamponne le coquillard car l'histoire qui nous intéresse aujourd'hui est celle de Mon vieux et moi : l'histoire d'un retraité de quelques jours qui décide d'adopter le vieux Léo, à qui il piquait des Whippet (votre Sherlock Holmes préférée a mené l'enquête et les Whippet seraient un mélange de guimauve et de biscuit nimbés de chocolat que ne l'on trouve pas à côté du premier pot de Nutella venu dans nos supérettes) quand il visitait sa tante à la maison de retraite. Une étrange amitié s'est ainsi installée entre les deux hommes et à la mort de sa tante, notre narrateur décide de prendre Léo chez lui. Après moult changements et travaux dans la maison de notre retraité nouveau pour accueillir le vieux Léo, la vie à deux se déploie paisiblement au rythme des oranges pelées par Léo le matin et des souvenirs partagés.
Je viens d'adopter... Pensionné, je vivais seul, sans enfant ni parent. J'ai des amis, bien sûr, que je vois à l'occasion. Cela me suffit. Taciturne ? Pas du tout. Faut entendre les anciens collègues : "Toujours le premier à organiser les fêtes au bureau, une vraie dynamo." Ou encore: " Un coeur grand comme ça !". Bref, le candidat tout désigné pour le parrainage.Mon vieux et moi - Pierre GAGNON

Mon vieux et moi : un retraité réapprend à vivre

Mon vieux et moi - Pierre GAGNON [Ed. J'ai lu]
Mon vieux et moi, c'est l'histoire de ces deux hommes qui cohabitent et de ce retraité qui apprendra à aimer et à partager sa vie esseulée avec un vieillard plein de ressources, de souvenirs de beurre battu par sa maman... mais qui vieillit inexorablement, tombe sur le perron en ramassant le journal et sombre dans l'apathie qui est l'apanage de la vieillesse et dont il est bien difficile de le sortir car il arrive un âge où l'on est tout simplement résigné et ce sont nos proches qui se battent avec les armes nous ne possédons plus car nous savons bien qu'il y a un temps pour tout.
Mon vieux et moi, sans être divinement bien écrit (et ceci est une sacrée litote), est un livre d'une incroyable tendresse qui rappelle, à ceux qui ont la chance d'avoir un grand-père toujours présent, à quel point il est vulnérable mais surtout à quel point il est irremplaçable, avec ses histoires à n'en plus finir, ses fables de La Fontaine et ses chansons qu'il fredonne en croquant (façon de parler) une pomme. Et c'est peut-être justement parce que j'ai des grand-parents épatants que Mon vieux et moi m'a autant touchée. Ceci est donc un article directement dédicacé à mon petit vieux que j'aime tant et dont j'aurai bien du mal à me séparer.
A l'inverse, il lui arrive de s'engager dans une activité pour l'abandonner aussitôt comme s'il se rappelait soudainement qu'il avait rendez-vous. Sans demander son reste, il roule jusqu'à la fenêtre du boudoir, où il n'y a rien à voir. Léo, lui, y perçoit de belles choses.Mon vieux et moi - Pierre GAGNON

Mon vieux et moi

Auteur : Pierre GAGNON
Editeur : 84 /J'ai lu
Prix : 4.28 €
Nombre de pages : 92
Parution : 11 janvier 2012.


Mon vieux
et moi

10 novembre 2010
>> Autres lectures de Carozine : Le goût des pépins de pomme

Lecture & Bouquins . . Caroline DEBLAIS.