En haut !

Mon désir le plus ardent : roman à la beauté fulgurante

[Carozine dévore le roman Mon désir le plus ardent - Pete FROMM]

Carozine lit le roman Mon désir le plus ardent - Pete FROMM
J’ai longuement hésité à faire cette chronique. Tout comme j’ai longuement hésité à me plonger dans ce livre. À le lire. Car, à travers les avis paraissant de-ci de-là sur le Picabo River Book Club, je savais bien vers quoi j’allais me diriger en sautant en apnée entre les pages du roman de Pete Fromm, Mon désir le plus ardent. Je savais ce que je n’avais pas envie d’y trouver. Car je vis, moi aussi, une merveilleuse histoire avec un homme que j’aime profondément et dont on a découvert, de la plus horrible des manières, qu’il est atteint d’une sclérose en plaques. Qui nous a fait vivre la tourmente pendant plusieurs mois et m’a souvent donné l’impression de me noyer. Avant de reprendre pied. Ensemble. De faire face. Ensemble. D’avoir un enfant. Ensemble. Alors, je n’avais pas forcément envie de connaître la fin de l’histoire de Pete Fromm. Ou du moins j’avais peur de déjà la connaître et d’anticiper celle de mon histoire. Mais, je prends comme bien souvent les choses à l’envers car, finalement, je ne suis pas ici pour vous parler de moi mais bien de ce roman qui reste, malgré tout, éblouissant. Du grand Pete Fromm. Et je vais donc reprendre les choses dans le bon ordre pour vous parler de Mon désir le plus ardent.

Je devrais avoir dépassé ce stade, mais je ne sais pas comment réagir autrement : défier le destin, faire comme si de rien n’était. Rien qui puisse nous séparer, jamais.
(…) Mais lorsque ma respiration flanche, qu’il me faut trouver une chose à laquelle me raccrocher pour me convaincre que nous aurons toujours la force d’avancer, je retourne à mon point d’ancrage : le lendemain de notre première nuit ensemble. Aujourd’hui encore, quand je me rappelle combien j’étais éblouie, combien j’osais à peine y croire, j’en ai le souffle court. Mon désir le plus ardent - Pete FROMM

Mon désir le plus ardent : un couple face aux obstacles

Mon désir le plus ardent - Pete FROMM [ed. Gallmeister]
Nous sommes dans le Wyoming, à la beauté brute et sauvage, aux rivières limpides que Maddy, 22 ans, s’emploie à descendre avec des touristes avides de sensations fortes pendant les saisons d’été et à pêcher à la mouche dans les eaux tourbillonnantes pendant son temps libre. Étudiante, elle n’aime que la compagnie des hommes plus âgés déjà bien installés dans la vie, laissant les gamins immatures à son amie croqueuse de ce genre de mets… jusqu’à Dalt. Lui aussi guide de rivière et passionné de grands espaces. Ils se marient à la fraîche, un an plus tard, emmêlant leurs doigts dans l’eau glacée d’une rivière frissonnante : leur amour est plus pur que les bagues dont l’exploitation du minerai détruit les paysages, il s’affranchit des codes et ne répond qu’à un seul mot d’ordre, il s’agit là de leur désir le plus ardent. Les doutes assaillent Maddy dès les premiers coups de pagaie de leur lune de miel en rafting : était-ce l’idée du siècle que de se lancer dans cette aventure avec un homme qu’elle ne connaît pas vraiment ? Mais oui. Les bras de Dalt la rassurent car, après tout, ils ont toute la vie pour se découvrir. Nos deux tourtereaux vivent au jour le jour, au gré de leurs envies et des saisons, jusqu’à ce que les prix prohibitifs les chassent de leur jardin d’Eden et qu’ils re retrouvent face aux responsabilités : une maison en vue d’éventuels enfants… et, surtout, la maladie de Maddy qui débarque sans prévenir, en faisant des ravages.

Dès que nous arrivons sur la berge, le givre balayant ma longue robe, son pantalon noir, mes escarpins ridicules glissant sur la roche, négociant une nature sauvage au lieu d’un tapis rouge dans une église, la brume nous recouvre comme un voile, quelque chose de si lourd que l’air semble manquer en dessous. Je suffoque, je halète et je me tourne vers Dalt. Mon désir le plus ardent - Pete FROMM

Mon désir le plus ardent : scintillant et émouvant

Mon désir le plus ardent - Pete FROMM [ed. Gallmeister]
Alors nous y voilà. À la partie où je me demande comment je vais bien pouvoir vous parler de Mon désir le plus ardent sans vous raconter ma vie. Peut-être en partant de l’écriture toujours aussi envoûtante de Pete Fromm (auteur du merveilleux roman Lucy in the sky) qui sait si bien s’approprier les émotions, les états d’âmes et sonder les angoisses. Et de ce couple à l’amour dévorant, qui exclut et isole, qui donne l’impression d’être si différent des autres, d’être exceptionnels et d’être capables de tout surmonter. Et le fait est que oui. L’amour nous rend capable de tout, même si les obstacles écorchent et finissent par ternir le vernis éclatant du couple, l’amour reste pur et intact. Mon désir le plus ardent est un roman d’une incroyable sensibilité et d’une beauté étincelante, à travers les mots de Maddy, sa rage de vivre et d’être heureuse, d’aimer sans condition et de préserver cet humour qui l’aide à tout affronter. Son coeur dévoilé au grand jour, son désir de Dalt et de vivre, la moindre de ses pensées face à cette épopée fantastique et parfois si difficile qu'est la vie. Cependant, Mon désir le plus ardent est avant tout le roman d’un amour absolu, étincelant et sublime. Fulgurant.

Je repense à nos voeux, à la manière dont j’ai laissé Dalton décider de chaque phrase. Au lieu de promettre de s’aimer toute notre vie, un serment ridicule selon Dalt, considérant tout ce qui risquait de nous arriver, tous les imprévus qui nous attendaient, nous avons déclaré à notre pseudo-prêtresse : « C’est mon désir le plus ardent. » Je demande :
—C’est ton désir le plus ardent ? Me prendre dans les bras pour franchir quelque chose ? Mon désir le plus ardent - Pete FROMM

Les détails du livre

Mon désir le plus ardent

Auteur : Pete FROMM
Traducteur : Juliane NIVELT (VO : If Not for This)
Éditeur : Gallmeister
Prix : 9,20 €
Nombre de pages : 283
Parution : mai 2019

Acheter le livre


Mon désir le plus ardent

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le dimanche des mères : une lecture lumineuse.

. 19 juillet 2019. Caroline D.