En haut !

Meurtre dans un jardin indien : suspens et humour font toujours bon ménage

[Carozine se délecte avec Meurtre dans un jardin indien - Vikas SWARUP]

6 Sept. 2013

Carozine lit : Meurtre dans un jardin indien - Vikas SWARUP
Cela faisait un sacré bout de temps que Meurtre dans un jardin indien, le second ouvrage de Vikas Swarup (oui, oui, Monsieur Slumdog Millionnaire et ses bambins des bidonvilles qui se font mutiler pour remporter le jackpot quand ils font la manche), me faisait de l'oeil et je décrétais, il y a quelques jours de cela, qu'il était donc plus que temps pour moi de l'ajouter à ma bibliothèque... après l'avoir lu, cela va de soi. Pendant quelques instants, je vais donc vous plonger dans les coulisses de l'Inde moderne, qui oscille entre tradition et occidentalisation à outrance, sombre dans bien des excès malgré des saris bien repassés et tout propres. Et si mon petit étudiant de 17 ans vient se perdre sur cette page, je précise avec véhémence : non, l'objectivité n'est pas mon fort ! Mais dans le cas de Meurtre dans un jardin indien, l'auteur n'aura pas à souffrir de mes foudres acerbes : ce roman m'a passionnée et diablement amusée ; il sera donc loin de subir le même sort que La formule de Dieu...! Le destin de ces six personnages est captivant et, il faut bien l'admettre, Vikas Swarup a le don de nous emporter bien loin et avec brio en quelques pages seulement.

Meurtre dans un jardin indien : corruption, bidonvilles et Bollywood

Meurtre dans un jardin indien - Vikas SWARUP [Ed. Belfond]
Il était une fois un riche industriel, Vivek "Vicky" Rai, ayant la désagréable habitude de dézinguer à tout va, de jouer les gros bras et de semer la terreur sur son passage… mais l'incroyable avantage de passer entre les mailles de la justice pour l'exquise raison que Vicky est également le fils du ministre de l'intérieur de l'état de l'Uttar Pradesh (Jagannath Rai pour ceux qui seraient curieux de connaitre son petit nom et ainsi prendre de l'avance sur la lecture du roman), qui passe donc une grande partie de son temps à effacer les bêtises de son rejeton ingrat. Par une belle soirée où le tête à claques n'avait rien trouvé de mieux à faire que de narguer la justice en donnant une fête monumentale pour célébrer le verdict l'ayant décrété non coupable du meurtre d'une ravissante barmaid ayant eu la mauvaise idée de travailler un soir où Vicky était de sortie, l'abominable garnement, véritable syncrétisme de toutes les défaillances de l'Inde, se fait joliment dessouder. Mais par qui donc ? Telle est la question soulevée par un journaliste d'investigation qui décide de nous prendre par la main et de nous dévoiler les six suspects : le père de ce fiston indigne qui a les dents plus longues que le bras de feu Mitterand et qui s'imaginerait bien dans le rôle de Ministre en chef si les frasques de l'immonde créature lui servant de fils ne lui faisaient pas de l'ombre ; un secrétaire général corrompu et coureur de jupons dont l'esprit du Mahatma Gandhi semble avoir pris possession ; une actrice Bollywood plus réputée pour ses t-shirts moulants que pour son talent ; un Texan bête à manger du foin mais ayant le cul verni de spaghetti ; un gamin sorti des bidonvilles et ayant la (mal)chance de tomber sur une mallette pleine de billets ; et, enfin, un aborigène directement venu d'une île perdue dans le golfe du Bengale afin de récupérer une pierre sacrée dérobée par un gourou peu altruiste. Avouez que la palette de personnages à de quoi intriguer !

C'est Diwali, la fête des Lumières. Des guirlandes de minuscules ampoules scintillantes illuminent la maison de Mohan Kumar. Le ciel nocturne, où des fleurs roses et vertes continuent à exploser avec exubérance, brille de mille feux. Toutes les deux ou trois secondes, une fusée jaillit, stridente, dans les airs. Le bruit des pétards se réverbère dans l'espace comme le tonnerre. Meurtre dans un jardin indien - Vikas SWARUP

Meurtre dans un jardin indien : du suspens, des arnaques et du talent

Meurtre dans un jardin indien - Vikas SWARUP [Ed. 10/18]
En partant du simple constat que la mort (ou plus exactement le meurtre) diffère amplement selon la caste de la victime, Vikas Swarup nous livre un roman à tiroirs, jouant sur les styles et le ton, s'amusant de ses personnages et de leur destin abracadabrant dans une Inde où tout semble possible… pour le meilleur comme le pire. Avec Meurtre dans un jardin indien, on sautille d'une séance de spiritisme où tout Dehli se presse mais qui ne s'achève pas tout à fait comme prévu par la chaîne télévisée à son initiative, à la visite d'un call center pour une compagnie d'assurance… le tout à un rythme effréné, emporté par une écriture vibrante qui alterne entre journal intime, récit auto-biographique, appels téléphoniques ou encore lettres de dénonciation. Meurtre dans un jardin indien vous plonge dans une Inde qui fourmille et vibre, donne allègrement dans les violences policières ou le viol restant impuni pour cause de caste et de bras longs, une société rongée par la corruption et le terrorisme (comme finalement… voyons… oui, un paquet de pays sur cette si belle planète) mais dans laquelle il reste encore un peu d'espoir, apporté par l'amour pur et innocent. Ne suis-je donc pas terriblement fleur bleue ?! Mais le plus important est que Meurtre dans un jardin indien est parsemé d'une bonne dose d'humour et terriblement bien ficelé. Que demander de plus ?

- Ah, Navneet ! Comment allez-vous ? J'espère que ce séjour forcé à Bahraich vous a mis un peu de plomb dans la tête. Vous appelez pour me présenter vos excuses ?
- Non, monsieur. J'appelle pour vous informer que je viens de saisir votre véhicule de fonction. Il revenait du Népal quand il a été stoppé à un poste de contrôle dans mon secteur, avec un chargement clandestin de fusils d'assaut AK-47. Votre chauffeur a réussi à prendre la fuite, mais j'ai confisqué l'ensemble de la cargaison, et je suis en train de faire établir un mandat d'arrêt à votre encontre pour association de malfaiteurs.
- Quoi ? Vous osez arrêter le ministre de l'Intérieur ? Meurtre dans un jardin indien - Vikas SWARUP

Les détails du livre

Meurtre dans un jardin indien

Auteur : Vikas SWARUP
Editeur : 10/18
Prix : 9,60 €
Nombre de pages : 600
Parution : 16 février 2012

6 septembre 2013

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Une faiblesse de Carlotta Delmont : des années folles et une héroïne envoûtante

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives