En haut !

Madame Hemingway : dans l’intimité et la turbulence d’un couple

[Carozine se délecte avec Madame Hemingway - Paula MCLAIN]

24 Nov. 2013

A peine Le dictionnaire amoureux de Marcel Proust refermé que je me plongeais tête la première dans la dramatique et fulgurante histoire de Ernest Hemingway… et de sa première femme, Hadley (Richardson, de son nom de jeune-fille), celle qui a soutenu l’écrivain encore inconnu, le journaliste ayant tant besoin d’admiration, de jupons et d’ivresse. Avec Madame Hemingway, Paula McLain nous plonge dans le Paris des années 20, au coeur de ce qui fut la Lost Generation de Gertrude Stein… mais surtout au centre de ce couple entré dans l’histoire de la littérature, à travers les propres mots de Ernest Hemingway dans Paris est une fête. Place à la passion, au drame, aux appartements sordides du quartier de Montparnasse en pleine ébullition culturelle… place à Madame Hemingway, à ses vêtements miteux et ses cheveux d'une couleur flamboyante, parvenant même à la faire repérer au milieu d'une foule turbulente dans une arène espagnole pleine à craquer.

Madame Hemingway : un homme charismatique et une oie blanche

Madame Hemingway - Paula McLAIN [Ed. Le Livre de Poche]
Il était une fois, une jeune femme de 28 ans qui, malgré la modernité de cette époque folle d’après-guerre, approchait dangereusement de l’étiquette de vieille fille, statut renforcé par sa plus totale méconnaissance des hommes et de l’amour et son incapacité chronique à s’habiller correctement ; par une belle soirée, alors qu’elle débarquait toute guillerette de sa campagne natale, elle rencontre, dans un appartement de Chicago celui qui fera chavirer son coeur : Ernest Hemingway. Quelques semaines de flirt, et surtout quelques hésitations, plus tard, Hadley devient très officiellement Madame Hemingway et découvre la vie auprès d’un écrivain désargenté, en constante quête de reconnaissance et quelque peu instable. Le jeune couple décide rapidement de partir s’installer à Paris, en sacrifiant leurs maigres économies, pour permettre à Ernest de travailler à son premier roman… entre cuites au vin rouge, découverte des corrida espagnoles qui fascinaient tant Ernest et séjours en montagne, on découvre l’intimité de ce couple particulier, dévoré d’amour et pourtant incapable de s’en satisfaire (du moins pour l'une des moitiés, peut-être la plus inflexible des deux).

Le mariage pouvait vous entraîner sur un terrain meurtrier. Où que l’on portât son regard, il était difficile à Paris de ne pas voir les conséquences des erreurs de jugement dans le domaine des relations amoureuses. Un artiste trop porté sur le sexe était presque un stéréotype, mais personne ne semblait y trouver à redire. Du moment que vous produisez quelque chose de bon, d’intéressant, voire de sensationnel, vous pouviez avoir autant de partenaires que vous le souhaitiez et les démolir tous. Ce qui était vraiment inacceptable, c’étaient les valeurs bourgeoises, aspirer à quelque chose de modeste, banal, prévisible, comme un seul véritable amour ou un enfant. Madame Hemingway - Paula MCLAIN

Madame Hemingway : une épouse et une muse

Madame Hemingway - Paula McLAIN
Car Paula McLain, avec Madame Hemingway, nous dévoile d’abord Hadley Richardson qui, bien que souvent écrasée par la personnalité imposante et charismatique de son écrivain de mari et loin d’être la femme ordinaire qu’elle pense être, est celle qui fut le moteur de Ernest Hemingway pendant de longues années, celle dont les sacrifices ont permis les premières publications. A travers les mots de Hadley Hemingway, on découvre un couple en équilibre permanent, tanguant dangereusement à chaque humeur de Ernest Hemingway et prodigieusement attiré par la chute vertigineuse à la moindre femme sulfureuse rencontrée. Avec Madame Hemingway, nous plongeons dans ce Paris des années folles, en plein coeur de la génération perdue dont Ernest Hemingway et F.Scott Fitzgerald (également membre de la petite troupe d’amis, après la publication de Gatsby le magnifique) furent les meilleurs représentants, pour qui l’alcool coulant à flots n’effaçait en rien la profonde tristesse et le désarroi face à ce monde où plus rien ne semblait avoir de sens… et où les femmes oscillaient entre indépendance et besoin d’hommes pour les entretenir ou les faire sentir vivantes. Dans ce décor fluctuant au gré des personnalités le traversant, le couple Hemingway vacille, emporté par les événements, les écrits de Ernest et ses humeurs. Paula McLain nous livre une histoire dramatique, terriblement belle et fascinante, celle d'une Madame Hemingway pas tout-à-fait à sa place de ce monde survolté.

Cet arrangement pourrait être dangereux mais le mariage ne l’est-il pas également s’il ne peut éteindre les braises qui couvent en vous ? Il arrive que cela vous endorme, le mariage. Une nouvelle compagne vous fait parler et tout lui raconter redonne du sel à la vie. Elle vous sort des schémas de pensée habituels et vous ôte l’impression qu’on vous a dérobé ce qu’il y avait de meilleur en vous, centimètre par centimètre. C’est à elle que vous le devez. Peu importe la suite des événements, si terribles soient-ils, vous ne pourrez pas l’oublier. Madame Hemingway - Paula MCLAIN

Les détails du livre

Madame Hemingway

Auteur : Paula MCLAIN
Editeur : Le Livre de Poche
Prix : 7,60 €
Nombre de pages : 504
Parution : janvier 2013

Acheter le livre


Madame Hemingway

24 novembre 2013

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le linguiste était presque parfait : polar décapant

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives