En haut !

Lucrèce Borgia : drame sulfureux

[Critique de la pièce Lucrèce Borgia de Victor HUGO]

17 Avr. 2012

Chose promise, chose due : voici donc sous vos yeux ébahis (ou presque) Lucrèce Borgia, pièce de théâtre au prix dérisoire de 1.50 euros et signée Victor Hugo. Eh oui ! Notre brave Victor Hugo, entre Le roi s'amuse et Marie Tudor, pendant qu'il méditait peut-être sur les chapitres de Claude Gueux, voire même des Misérables, qui sait ?!, je disais donc que notre cher monsieur Hugo se laissa prendre dans les filets suaves de Lucrèce Borgia et lui offrit l'écrin d'un sublime et tragique (normal) mélodrame. Depuis quelques mois, la famille Borgia met en ébullition le monde de l'édition et l'on ne compte plus les biographies et autres analyses historiques (dont le très bon Les Borgia d'Ivan CLOULAS), allant de conserve avec les séries télévisées plongeant au coeur de l'intrigante famille Borgia. Forcément, les deux séries proposant des versions radicalement différentes de certains faits, il fallait que je mène l'enquête et c'est ainsi qu'au cours de mes recherches livresques, je suis tombée sur la pièce de théâtre de sieur Victor Hugo... et je n'ai pas su résister aux charmes de Lucrèce Borgia.

Lucrèce Borgia : haine, passion et vengeance

Lucrèce Borgia - Victor HUGO [Ed. Pocket]
Indifférente à la haine que lui porte une Italie ayant eu vent des empoisonnements douteux et toujours opportuns, des marivaudages incestueux et autres complots dont elle est l'instigatrice, Lucrèce Borgia se pavane à Venise, pendant le festival, et guette avec impatience le beau Gennaro, perdu dans la foule. Persuadé qu'elle est à l'origine des souffrances d'une mère qu'il n'a jamais connue, Gennaro abhorre la famille Borgia et plus particulièrement Lucrèce... dont il tombe toutefois amoureux, alors qu'elle avance vers lui à visage masqué. Seul petit souci technique : Gennaro s'avère être le résultat des amours illicites de Lucrèce et de son frère Juan. Gennaro se retrouve donc fort paradoxalement à honnir ouvertement (tout en étant obsédé par elle) une femme qui n'est autre que sa mère, tout en vantant les mérites d'une mère qu'il ne connait pas et qu'il idéalise devant Lucrèce. Cela aurait de quoi donner mal aux cheveux. Pour pimenter un peu le tout, Victor Hugo situe son action à l'époque du mariage de Lucrèce et de Don Alphonse d'Este, historiquement connu pour son extrême jalousie qui le pousse à espionner de près sa femme volage. Se fiant aux apparences (on ne lui aura probablement pas suffisamment rabâché que les apparences sont trompeuses), il conclut des apartés entre Lucrèce et Gennaro que ce dernier est l'amant de sa femme. L'Italie des Borgia n'étant pas une époque où on y allait par quatre chemins, le duc décide d'éliminer Gennaro. Lucrèce, qui est avant tout une mère et une femme de coeur, fera tout ce qui est en son pouvoir pour éviter le destin tragique de son fils.

Oh ! Maudite soit cette Lucrèce Borgia ! Vous ditse qu'elle m'aime, cette femme ! Hé bien, tant mieux ! Que ce soit son châtiment ! Elle me fait horreur ! Oui, elle me fait horreur ! Tu sais, Maffio, cela est toujours ainsi ; il n'ya pas moyen d'être indifférent pour une femme qui nous aime. Il faut l'aimer ou la haïr. Et comment aimer celle-là ? Il arrive aussi que, plus on est persécuté par l'amour de ces sortes de femmes, plus on les hait. Celle-ci m'obsède, m'investit, m'assiège. Par où ai-je pu mériter l'amour d'une Lucrèce Borgia ? Cela n'est-il pas honte et une calamité ?Lucrèce Borgia - Victor HUGO

Lucrèce Borgia : mélodrame fulgurant

Portrait d'une femme [présumée Lucrèce Borgia] - Bartolomeo Veneto
Victor Hugo s'empare des faits les plus sulfureux attribués aux Borgia pour nourrir l'intrigue de son mélodrame, Lucrèce Borgia : la mort de Juan Borgia assassiné par son frère Cesar (fait historiquement avéré, soit dit en passant) ; morts accumulées par un poison qui fit frémir de terreur toute l'Italie ; inceste (d'après les rumeurs, il semblerait qu'aucun des frères Borgia n'ait été capable de résister aux attraits de Lucrèce) et débauche... Il fait de Lucrèce Borgia une femme vulnérable mais d'une grande force de caractère, ne reculant devant rien pour laver son honneur bafoué ou sauver un fils qui lui a été retiré trop tôt mais qu'elle aime viscéralement. Lucrèce Borgia est une femme jouant avec expertise de la tempête et de la cajolerie, mais désarmée devant le mépris affiché par son fils. Bien qu'elle ne soit pas particulièrement fiable sur le plan historique, la pièce Lucrèce Borgia apporte une lumière différente sur le personnage de Lucrèce : elle est une femme dont les passions prévalent souvent sur la raison.

Alors, te Deum laudamus, magnificat anima mea Dominum ! Savez-vous, madame, que je ne vous comprends plus, et que depuis quelque temps vous êtes devenue indéchiffrable pour moi ? Il y a un mois, votre altesse annonce qu'elle part our Spolette, prend condé de monseigneur don Alphonse d'Este, votre mari, qui a dur reste la bonhomie d'être amoureux de vous comme un troutereau et jaloux comme un tigre ; votre altesse quitte donc Ferrare, et s'en vient secrètementà Venise, presque sans suite, affublée d'un faux nom napolitain, et moi d'un faux nom espagnol.Lucrèce Borgia - Victor HUGO

Les détails du livre

Lucrèce Borgia

Auteur : Victor HUGO
Editeur : Pocket
Prix : 1.50 €
Nombre de pages : 156
Parution : mai 2011.

Acheter le livre


Lucrèce
Borgia

17 avril 2012

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Le Petit Nicolas voyage

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives