En haut !

Le parfum de ces livres que nous avons aimés : émouvant

[Carozine se plonge dans le roman Le parfum de ces livres que nous avons aimés - Will SCHWALBE]

11 Avr. 2014

Carozine lit Le parfum de ces livres que nous avons aimés - Will SCHWALBE
Une fois n’est pas coutume (qu’y puis-je si je suis dotée d’un esprit si rebelle… oui bon, il fallait bien un peu d'humour qui tombe à plat en ce lundi matin ensoleillé), j’ai poursuivi mes lectures pour le jury littéraire par la catégorie « document » (et non le polar, pfiou !) avec Le parfum de ces livres que nous aimés, de Will Schwalbe. Le petit monsieur fut éditeur pendant de longues années et, un beau jour, a décidé de tout plaquer pour se lancer dans la création d’un site Internet culinaire, oui oui. Comme quoi je ne suis pas la seule à avoir des idées farfelues, mais poursuivons parce que le contexte n'est pas tout à fait similaire et la comparaison s'arrête là. Après un début laborieux (du moins pour moi, j’ai failli le raccrocher à son piquet et faire tomber le couperet de la page 100), Le parfum de ces livres que nous avons aimés m’a enchantée. Parce qu’après tout, comment ne pas apprécier le roman d’un homme qui est également fan de l’un de mes auteurs fétiches, P.G. Wodehouse (qui mériterait d'ailleurs que je me fende d'un article sur le dépoussiérage des classiques de la littérature britannique mais là n'est pas le sujet) ? Je vous le demande !

En parlant du roman, nous avons découvert que nous avions tous deux été frappés par le même passage, où le maître explique au jeune homme les causes de la tristesse. Il dit : « trop de liberté, trop d’indépendance, trop d’égoïsme : telle est notre époque. Pour expier le pêché d’y être nés, c’est une inévitable nécessité sans doute que, tous, nous en partagions la tristesse ! » Le jeune homme est pris de court pour répondre. La vérité de l’observation est trop forte pour lui. Le parfum de ces livres que nous avons aimés - Will SCHWALBE

Le parfum de ces livres que nous avons aimés : un fils et sa mère, une maladie et… des livres

Le parfum de ces livres que nous avons aimés - Will SCHWALBE [Ed. Belfond]
A travers Le parfum de ces livres que nous avons aimés, Will Schwalbe retrace la vie de sa mère, atteinte d’un cancer, et, en filigrane, sa propre vie, son enfance, son travail et ses choix d’homme. Délicatement, Will Schwalbe aborde la maladie et cette relation si particulière qui relie un fils à sa mère : ce lien indéfectible qui se renoue, grâce à la maladie. Car Le parfum de ces livres que nous avons aimés est avant tout l’histoire de retrouvailles : si Will et sa mère ont toujours été proches, la maladie les réunit une dernière fois, les pousse à briser les barrières et ce, grâce à leurs lectures communes. A travers Russel Banks ou encore Geraldine Brooks (et bien d’autres dont Thomas Mann ou John Irving), ils évoquent tout ce qui fait une vie : l’amitié, les choix politiques, l’amour, la tristesse… et la mort. Doucement, Le parfum de ces livres que nous avons aimés détricote les fils de ces deux vies enlacées, évoque les engagements humanitaires d’une mère impulsive et les batailles d’auteurs que se livraient deux frères épris l’un de J.R.R. Tolkien et l’autre de C.S Lewis. Will Schwalbe retrace deux vies pleines d’amour, de tendresse et de livres ; il en fait un roman poignant, intelligent et sensible… et une magnifique ode à la lecture.

Maman m’a appris que nous pouvons agir sur le monde et que les livres sont vraiment importants : grâce à eux, nous savons ce que nous devons faire de nos vies et comment le dire aux autres. Maman m’a aussi enseigné, au cours de ces deux années, de ces dizaines de livres et de ces centaines d’heures passées à l’hôpital, que les livres peuvent servir à rapprocher les êtres et à maintenir la proximité, même entre une mère et un fils déjà très proches, et même après la mort de l’un d’eux. Le parfum de ces livres que nous avons aimés - Will SCHWALBE

Les détails du livre

Le parfum de ces livres que nous avons aimés

Auteur : Will SCHWALBE
Editeur : Belfond
Prix : 20,50 € (13,99 en eBook)
Nombre de pages : 413
Parution : novembre 2013.

11 avril 2014

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Je suis interdite : un roman édifiant

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives