En haut !

La vallée de la lune : la quête du paradis

[Critique du roman La vallée de la lune - Jack LONDON]

Certains auteurs, auxquels n'échappe pas Jack London, sont connus pour une ou deux oeuvres et, parfois, ce sont loin d'être leurs meilleures ; ce pauvre Jack London fut ainsi cantonné par des générations d'écoliers usant leur fond de culotte sur des sièges inconfortables, en soupirant après la fenêtre, à son Croc-blanc (inévitable lecture obligatoire de collège) et, pour les plus savants, L'appel de la forêt. Mais n'entendez-vous pas ce pauvre Jack London ruer dans les brancards, tapoter de l'épaule pour sortir de ce carcan trop limité ? Il est grand temps de pousser vos livres pour faire une place aux immenses oeuvres de Jack London, j'ai nommé Martin Eden et La vallée de la lune ; car, ce pauvre vieux fantôme mérite tout de même un peu de repos et de ne plus s'esquinter ainsi les épaules et les genoux. La vallée de la lune est un roman magnifique sur la recherche du bonheur, ou, tout simplement, de sa place dans une société souvent trop brutale ; et Jack London, un magicien sublimant la réalité de l'enfer jusqu'au paradis... un virtuose, en somme ! Mais trêve de bavardages et présentations inutiles (ou presque) et place à La vallée de la lune.

La vallée de la lune : comment trouver sa vie

La vallée de la lune - Jack LONDON [Ed. Phébus Libretto]
Armez-vous de votre pouce à suçoter et laissez-vous conter l'histoire de deux enfants du siècle : Saxonne est une jeune blanchisseuse, épuisant ses journées à repasser les légers vêtements de la bourgeoisie de San Francisco ; lors d'une fête populaire, la jolie Saxonne tombe éperdument amoureuse du ténébreux Billy, vigoureux charretier et boxeur reconnu et craint de tous. Quelques rendez-vous et un mariage rondement mené plus tard, nous retrouvons Saxonne, tentant de mettre en oeuvre les conseils qu'une grassouillette voisine lui égrène afin de préserver la flamme brûlant entre elle et son époux. Mais le charmant couple au bonheur rose bonbon et limite écoeurant résistera-t-il aux tensions sociales ? Car la crise économique gronde, en cette période de révolution industrielle, et les grèves s'enchaînent, entrainant dans leur suite mouvementée émeutes et affrontements entres les jaunes et la police. Billy se laisse lentement happer par les mouvements sociaux, les camarades et l'alcool et glisse doucement loin d'une Saxonne désemparée, qui ne reconnaît plus l'homme qu'elle aime passionnément. Une idée surgit alors dans sa petite tête : le salut ne peut qu'être ailleurs de la fourmillante et violente San Francisco ; il faut à tout prix fuir cette ville qui nuira à leur couple et errer à la recherche des fameuses terres offertes par le gouvernement aux plus méritants. Saxonne et Billy sillonneront ainsi les côtes californiennes à la recherche de ce qui deviendra, métaphoriquement, leur vallée de la lune : un endroit si parfait qu'ils sauront en leur âme être enfin arrivés à destination. De fermiers immigrés travaillant et exploitant à merveille la terre des pionniers, aux fermiers ingénieux tirant profit du capitalisme naissant, en passant par un groupe d'intellectuels connaissant les vertus de la nature, notre charmant couple vagabondera à la recherche de son paradis et de leur vie.
Saxonne, rentrée dans sa cuisine, tout en préparant le souper pour Billy, se demanda quelles convoitises, quelles cupidités avaient pu faire échouer cette vieille perruche à face tannée, du grand ranch péruvien, à travers le monde entier, dans le quartier ouests d'Oakland et dans les bras de Barry Higgins. Le vieux Barry n'était pas le genre d'homme capable de dissiper sa part d'une fortune de cent cinquante mille dollars, encore moins d'acquérir une telle opulence.La vallée de la lune - Jack LONDON

La vallée de la lune : une oeuvre magnifique

La vallée de la lune - Jack LONDON
En suivant le classique et mythique schéma en trois temps de l'enfer, du purgatoire et du paradis, Jack London nous offre une somptueuse fresque, sur fond de clivages sociaux ; il transforme Saxonne et Billy en héros ordinaires ayant la force de leurs naïves convictions et l'intelligence d'apprendre et de s'adapter pour finalement atterrir dans la vallée de Sonoma, à l'ombre apaisante et aux paysages luxuriants... leur vallée de la lune. Comme toujours chez Jack London, l'écriture est fluide et vous emporte dans le tourbillon de la crise ouvrière, les tracas d'une Saxonne réduite à pêcher des coquillages dans la baie polluée de San Francisco et l'apaisement salvateur de la nature. La vallée de la lune est un vibrant hommage au voyage, à la nature et nous pousse à rêver que, nous aussi, nous trouverons un jour notre vallée de la lune.

La vallée de la lune

Auteur : Jack LONDON
Editeur : Phébus Libretto
Prix : 13.80 €
Pages : 608
Parution : 12 septembre 2001.


La vallée de
la lune

23 février 2012
>> Autres lectures de Carozine : Le Prince des marées : flamboyant

Lecture & Bouquins . . Caroline DEBLAIS.