En haut !

De notre côté du ciel : émouvant et tendre

[Carozine dévore le roman De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF]

21 Déc. 2018

Carozine lit le roman De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF
Le neurone est amorphe après une semaine à ne pas dormir (pour cause de crevette ayant pris une carte de fidélité auprès des maladies en -ite), mais je profite d’un presque moment d’accalmie (bon, évidemment, il suffit que je dise cela pour qu’elle se réveille en sursaut et en pleurant, et là, je tiens à remercier - et ceci n’aura rien à voir avec la choucroute garnie - les évolutions en matière de vernis à ongles et de séchage ultra rapide, à peine la dernière goutte posée, hop, c’est sec, et heureusement car c’est généralement le moment que choisit le baveux en grenouillère pour se réveiller ou demander une attention urgente et entière, bref, revenons à nos moutons non endormis) pour vous parler de ma dernière lecture en date : le roman de Hans Meyer zu Düttingdorf (ses parents ne devaient pas encore connaître les formulaires de la CAF au nombre de cases très limité pour les noms), De notre côté du ciel. On y va ? Vous êtes prêt ? Go !

Le soleil brillait avec clémence sur Küstrin, et la ville savourait la profonde félicité d’une journée d’été, entre le rôti du dimanche et le café de l’après-midi. Au pied des murailles de la ville coulait l’Oder, scintillante et paisible, une brise légère caressait les tuiles des toits et s’évanouissait contre les façades, le drapeau au-dessus du château de la ville flottait doucement. De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF

De notre côté du ciel : une quasi centenaire sur les traces de son passé

De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF [ed. Les Escales]
Pour célébrer la fin de la scolarité de son arrière petite-fille Rachel, Henriette décide, du haut de ses presque cent ans, de lui offrir un voyage en Allemagne… son pays d’origine qu’elle a fui dans des conditions dramatiques, un paquet d’années auparavant, pour rejoindre l’Argentine, puis, l’Uruguay et refaire sa vie. Et pour cause, Henriette est dotée d’un bien lourd héritage : la religion juive. Et dans une Allemagne en plein essor hitlérien, ce n’est pas facile tous les jours. Revenir sur les terres de ce passé qu’elle a cherché à fuir tout le reste de sa vie replonge Henriette dans des souvenirs qu’elle a enfoui bien loin dans sa mémoire, les bons comme les mauvais et, notamment, la bande du trèfle à quatre-feuilles… ce petit groupe d’amis hétéroclite qui a décidé de prendre soin les uns des autres envers et contre tout, promesse difficile à tenir quand la politique s’en mêle.

Se réjouissant par avance des délices qui l’attendaient, Henriette ferma les yeux. Alors vint l’assaillir un souvenir, comme sorti de nulle part, qu’elle avait cru avoir oublié depuis longtemps : elle était de nouveau assise à la table des Grünberg, et ses jeunes yeux contemplaient avec étonnement ce qui s’étalait devant elle : l’argenterie, la porcelaine et, bien entendu, les mets copieux servis par des employés de maison. De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF

De notre côté du ciel : un roman tendre, mélodieux et émouvant

De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF [ed. Les Escales]
D’alterner les tranches de vie entre la Henriette centenaire ou presque qui effectue un dernier et long voyage avec son arrière petite-fille et la Henriette insouciante de l’enfance n’est, certes, pas franchement révolutionnaire comme procédé, mais rudement efficace. Donc voilà. Nous embarquons entre les pages De notre côté du ciel aux côtés d’Henriette, quasi centenaire espiègle qui tente de vivre avec son temps et qui, pour une raison obscure, décide soudainement de retourner dans le pays de son enfance, après avoir passé tant d’années à effacer toute trace de cette enfance et de ses origines juives. Et c’est touchant de voir cette femme chercher son passé, tout en ayant peur de l’affronter et de faire remonter à la surface les jours sanglants et violents suivant l’arrivée d’Hitler au pouvoir. J’ai trouvé cette relation entre l’arrière grand-mère et l’arrière petite-fille attendrissante et délicate, même si j’ai eu bien de mal à comprendre cette volonté farouche d’Henriette de cacher ses origines juives à Rachel. Avec De notre côté du ciel, Hans Meyer zu Düttingdorf signe un roman émouvant et tendre, fantastique roman d’apprentissage multi-générationnel, transgressant les années, et qu’il tente de rendre le moins manichéen possible (mais, vu le sujet, forcément, ça l’est un peu) grâce à ces quatre enfants d’origines différentes qui vivent l’Histoire en fonction de leurs origines. Malgré quelques défauts, j’ai passé un très agréable moment en compagnie du roman De notre côté du ciel.

Il toisa l’assemblée d’un regard sévère, puis il prit une profonde inspiration et commença à parler. Tandis qu’il appelait leurs noms, il fit à chacun un signe de la tête.
—Nous qui sommes rassemblés ici, Henriette Ahrenfelss, Charlotte Drüske, Hans-Heinrich et moi-même, Karl Rieger, jurons sur tout ce qui nous est cher que nous veillerons toujours les uns sur les autres, que nous resterons les uns avec les autres et que nous nous battrons les uns pour les autres. De notre côté du ciel - Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF

Les détails du livre

De notre côté du ciel

Auteur : Hans Meyer ZU DÜTTINGDORF
Traducteur : Brice GERMAIN (Unsere Seite des Himmels)
Éditeur : Les Escales
Prix : 21,90 €
Nombre de pages : 400
Parution : 8 novembre 2018

Acheter le livre


De notre côté du ciel

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Les chants du large : poétique et envoûtant.

. 21 décembre 2018. Caroline D.