En haut !

Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable : une suite qui a du chien (non ? bon…)

[Carozine dévore le roman Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO - dès 9 ans]

9 Août 2016

Carozine lit le roman Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO
Pendant que certains dépensent une fortune pour trois cheveux se battant en duel sur un caillou bien lisse, que d’autres attrapent des coups de soleil bien sentis pour avoir oublié l’utilisation élémentaire d’un parasol (oui, ça ne sert pas que pour faire joli dans un cocktail), une autre certaine rentre de vacances en bord de mer pour retrouver la chaleur de Bordeaux et faire des jeux de mots vaseux pour un titre de chronique tout aussi foireux, il faut bien l’admettre. Toujours est-il qu’aujourd’hui, je vous parle du dernier tome de la série jeunesse signée Yann Darko : Chat Noir, Les Sillons du Diable. Pour retrouver les pièces du puzzle, je vous rappelle donc que Chat Noir se prénomme Sasha la journée, qu’il vit avec sa soeur (surdouée de l’acier et qui lui confectionne ses tenues nocturnes), qu’il est doté d’un ami plutôt inculte mais franchement poilant et que, malgré les rumeurs, il est bien déterminé à protéger sa ville des manipulations de l’infâme prince Viktar (qui, accessoirement, vient d’épouser la femme aimée de Sasha. Oups).

Le carreau d’arbalète passe en sifflant, il manque de m’emporter le nez. D’un saut périlleux, je me jette de l’arbre où je me trouve vers un autre un peu plus loin. Mes gants-griffes déchiquettent l’écorce tandis que je grimpe à l’abri d’une branche. Je dérange un écureuil qui s’y croyait tranquille pour observer ce drôle d’humain voltigeur. Il détale et disparaît dans la cime. Bien plus bas, calé contre une souche, mon père décoche un autre trait qui file droit sur moi. Pour l’éviter, je n’ai d’autre choix que de me laisser tomber dans le vide ! Chat Noir, T.3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO

Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable : une capitale sous pression pour une guerre sans merci

Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO [ed. Gallimard Jeunesse]
Nous rejoignons donc Chat Noir sur les toits de sa ville, en plein exercice d’entraînement nocturne avec son père (et il m’aura fallu quelques secondes pour recoller les morceaux et me souvenir qu’il n’y avait aucune raison pour que le père de Chat Noir s’en prenne véritablement à lui), qu’il vient juste de retrouver (et qui n’est donc pas mort, hein, logique). Mais, brusquement, il se fige : sous ses yeux, la terre se lacère de sillons rougeoyants et hypnotiques… les Sillons du Diable. Qui ont l’extrême inconvénient d’immobiliser tout homme touchant de trop près à leur substance, comme il l’apprendra à ses dépens. Tandis qu’il retrouve peu à peu l’usage de ses membres, son père dévore la lettre envoyée par Cagouille, depuis la capitale du royaume et portant (rien que cela) l’empreinte royale. (Oui, parce que Cagouille avait été chargé de sillonner le royaume avec le cirque de Crapussin, afin de faire diversion, à l'issue du précédent tome.) Aussitôt, Sasha prépare ses bagages et se dirige vers Coronora, alors que la guerre se prépare et que le terrible prince Viktar rassemble ses troupes de rats surdoués.

Mon pauv’ Sashouille. J’essuie sûr que t’en-tombes sur l’écu de voiller comme j’écrite ! Épi c’est patou des surprises qui t’attendent zici, à Coronora. Voui mon vieux, pasqui faut que tu vienses. Et toute suite ! C’est excrémement important. Puvre tes oeils et comprende à deux mimots : y a quéqu’un qui veut te voir, mais c’est po vraiment toille qu’à veut voir. C’éclair ? On a besoin de toille, mais c’est pas de toille qu’on a besoin. Tu comprendes ? Chat Noir, T.3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO

Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable : une suite griffue

Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO [ed. Gallimard Jeunesse]
Aucun résumé n’étant proposé en début de ce troisième tome de la série Chat Noir, il faut quelques instants pour reconnecter le neurone, retrouver le fil de l’histoire et se replonger dans cette ambiance façon Moyen-Âge dont Yann Darko a nappé sa série jeunesse. Heureusement, le style fluide nous devance et nous transporte dans cette suite à la trame efficace. Avec Chat Noir, Les Sillons du Diable, on retrouve avec plaisir l’inénarrable Cagouille (qui a appris à écrire, et c’est source de grande réjouissance !) et son inépuisable réserve comique qui apporte un souffle de légèreté. La plume de Yann Darko se teinte toujours d’un soupçon d’humour, faisant de Chat Noir, Les Sillons du Diable un tome à la hauteur des précédents. L’intrigue est dense, et le personnage de Sasha évolue à pas de géants vers l’âge adulte, en endossant de lourdes responsabilités mais, surtout, en affrontant son amour aveugle pour la belle et néfaste Phélina. De quoi ajouter un peu de profondeur à cette série jeunesse bien conçue, aux intrigues rebondissantes. Et, cette fois encore, Chat Noir, Les Sillons du Diable n’échappe pas à la règle : l’action y est savamment dosée, et n’empêche pas les questionnements ou les moments de belle amitié. Bon, vous me direz, ce n’est pas plus mal, parce qu’il s’agit du dénouement de la série Chat Noir, il était donc essentiel de ne pas se louper, car finir sur une note amère n’est jamais agréable ! Avec Chat Noir, Les Sillons du Diable, la trilogie de Yann Darko se termine donc en beauté, et avec légèreté.

Coronora est curieusement conçue : comme s’il y avait une petite ville au milieu de la grande ville. Ce point central est une île, située sur le fleuve qui coupe la cité en deux. C’est le coeur de Coronora. J’y distingue le palais royal, la cathédrale, et d’autres bâtiments majestueux. Cette île est défendue par ses propres murailles, entièrement protégées par le fleuve. Elle est reliée aux autres quartiers, sur la terre ferme, par quelques ponts. D’innombrables rues rayonnent de ce centre et s’enchevêtrent jusqu’aux remparts extérieurs. Chat Noir, T.3, Les Sillons du Diable - Yann DARKO

Les détails du livre

Chat Noir, tome 3, Les Sillons du Diable

Auteur : Yann DARKO
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Prix : 11,90 €
Nombre de pages : 288
Parution : 11 mai 2016

9 août 2016

Longtemps, je me suis couché(e) de bonne heure... pour lire. So what?!

Autres lectures de Carozine : Des monstres au château : une suite dans la même veine.

. . Caroline D.

Suivre & Partager

Précédents chapitres

Mes livres ♥

Mon ♥ bat + fort : jeunesse

Mes séries du moment

Les archives